OFFICIEL : l’épreuve de CG EDHEC-ESSEC sera repassée le 17 mai OFFICIEL : l’épreuve de CG EDHEC-ESSEC sera repassée le 17 mai
Nous vous l’annoncions hier soir lors de notre live quotidien qui débriefe les journées de concours : de forts soupçons de fuite du sujet... OFFICIEL : l’épreuve de CG EDHEC-ESSEC sera repassée le 17 mai

Nous vous l’annoncions hier soir lors de notre live quotidien qui débriefe les journées de concours : de forts soupçons de fuite du sujet de culture générale EDHEC / ESSEC nous laissaient penser que cette épreuve allait malheureusement devoir être repassée. La BCE vient par la voie d’un communiqué de presse de confirmer cette information.

 

Une rupture d’égalité entre les candidats

À la lumière des informations qui nous sont parvenues de la BCE, de l’APHEC (l’association des professeurs des classes préparatoires économiques et commerciales) et des candidats eux-mêmes, cette issue paraissait aussi regrettable qu’inévitable.

Il semblerait donc que des candidats d’un centre marocain (qui débutent normalement leurs épreuves une heure après la France métropolitaine) aient été en possession des sujets avant d’entrer dans la salle. Le sujet a par ailleurs été publié sur internet à 14h05, soit cinq minutes après le début de l’épreuve en France métropolitaine.

À l’heure actuelle, nous ne savons pas comment ces étudiants ont été informés du sujet, ni depuis combien de temps ces derniers le connaissaient. Impossible également à ce stade de savoir le nombre d’étudiants dans la confidence, ni de confirmer que cette fuite est circonscrite à un seul centre d’examen.

Quoi qu’il en soit, les règles de la BCE sont claires à ce sujet : ce cas de figure constitue une rupture d’égalité qui conduit inexorablement à une annulation de la première épreuve. Conformément aux calendriers mis en place par la banque d’épreuve, une seconde session de culture générale EDHEC ESSEC sera reprogrammée le lundi 17 mai.

Pour rappel, tout candidat ne peut ni arrêter, ni même sortir de la salle dans la première heure. De la même façon, tout candidat qui arrive plus d’une heure en retard à une épreuve n’a plus le droit d’entrer dans le centre d’examen et est déclaré absent. Selon le communiqué de la BCE, cette règle a pour objectif de « gérer les décalages horaires entre les centres d’examen« .

 

Nous vous tiendrons bien sûr informés dès que nous aurons de plus amples informations.

 

Le communiqué officiel de la BCE

 

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa