Passer Ecricome devient plus rentable que jamais ! Passer Ecricome devient plus rentable que jamais !
Les concours sont encore loin et pourtant, tu vas d’ores et déjà devoir réfléchir aux écoles que tu vas présenter à l’écrit et donc,... Passer Ecricome devient plus rentable que jamais !

Les concours sont encore loin et pourtant, tu vas d’ores et déjà devoir réfléchir aux écoles que tu vas présenter à l’écrit et donc, à tes objectifs de fin d’année. La période des inscriptions, qui s’étend cette année du 10 décembre 2019 au 14 janvier 2020, constitue en cela un moment tout à fait décisif et charnière pour toi.

L’un des dilemmes qui taraude certains préparationnaires demeure la même année après année : faut-il ou non s’inscrire à Ecricome ?

Pour rappel, Ecricome est une banque d’épreuves qui réunit pour les concours 2020 quatre écoles : EM Strasbourg BS, KEDGE Business School, NEOMA Business School et Rennes School of Business. Le concours Ecricome, qui permet donc d’être potentiellement admissible à une ou plusieurs de ces écoles, se déroule mi-avril, soit dix jours avant celui de la BCE.

Dans les faits, l’immense majorité des préparationnaires en voie économique et commerciale décident de passer ce concours : ils étaient 4 sur 5 à faire ce choix l’année dernière. Un chiffre peu ou prou identique depuis plusieurs années, qui place les écoles Ecricome comme étant celles qui sont les plus présentées par les étudiants.

A y regarder de plus près, ce plébiscite s’explique d’abord par la « rentabilité » de l’inscription au concours Ecricome. Cette rentabilité se décline sur plusieurs axes, que nous allons tenter d’expliciter point par point dans cet article :

 

Rentable financièrement

A l’heure de l’inflation des frais de scolarité et des frais d’inscriptions des écoles de commerce post-prépa, s’inscrire à Ecricome relève de la super affaire : cela te permet de passer quatre écoles qui à elles seules représentent 25% des places offertes aux prépas, pour un montant total de 295 euros, et même 30 euros si tu es boursier. Autrement dit, tu vas payer moins de 75€ par école passée, contre 164€ en moyenne pour une école du top 10 affiliée à la BCE.

 

Rentable en termes de chance d’intégration

Cette année, Ecricome accueille en son sein deux nouvelles écoles que sont EM Strasbourg BS et Rennes School of Business. C’est ainsi qu’un étudiant de prépa sur quatre intégrera en 2020 une école affiliée à Ecricome. Se priver de passer ce concours revient donc à faire une croix sur les 1775 places (+145 pour les prépas littéraires) proposées par les quatre écoles de la banque.

 

Rentable en termes horaires

Bien sûr, tu peux te dire que les concours sont particulièrement fatigants et qu’il vaut mieux minimiser le nombre d’heures passées à plancher sur les différents sujets. Certes, mais Ecricome présente justement l’avantage d’être un concours optimal à l’aune du temps passé devant ses copies : les épreuves sont concentrées sur seulement trois jours, et certaines d’entre elles comme la LV1, le résumé de texte ou encore le management (pour les ECT) sont plus courtes qu’à la BCE. Ainsi, en « seulement » 20 heures d’épreuves, tu auras scellé ton sort pour quatre écoles d’un seul coup. A titre de comparaison, pour espérer être admissible à la seule HEC Paris, il te faudra te creuser les méninges pendant 26 heures !

De la même manière, tu n’auras qu’un seul oral de langue à passer si tu es admissible à plusieurs écoles Ecricome, ce qui sera pendant ton futur tour de France des écoles un gain de temps plus que salvateur.

 

Rentable en termes de performances

Ce point est assez connexe avec la remarque précédente : non seulement le fait de passer Ecricome ne va pas t’épuiser, mais cela peut te permettre en plus d’être plus performant à la BCE ! Que l’école de tes rêves soit une business school affiliée à Ecricome ou à la BCE, les dix jours de transition te permettront aisément d’enchainer les deux concours et de te trouver dans les meilleures dispositions pour chacune des deux échéances.

Surtout, cette première expérience te permettra d’appréhender en douceur les conditions réelles des concours ! Cela peut paraitre bête, mais le fait de t’installer aux côtés de centaines d’autres candidats, de remplir les bordereaux, de ne pas avoir une seconde de plus après la fin de l’épreuve pour toucher à ta copie… génère énormément de stress supplémentaires par rapport à un DS pendant l’année. Pendant la BCE, où les épreuves s’enchainent à un rythme effréné, mieux vaut avoir l’esprit focalisé sur les épreuves elles-mêmes que sur ce genre de détail ; en cela passer Ecricome est moins une perte d’énergie qu’un grand gain de confiance en soi pour la suite des hostilités.

 

Rentable en termes de sécurité

Quand bien même tu estimes que ton niveau te permet d’avoir des écoles mieux classées au SIGEM que celles présentes au sein d’Ecricome, sache que s’inscrire à ce concours est loin d’être un mauvais calcul : le concours contient son lot d’incertitudes (état de forme le jour J, gestion du stress, aisance personnelle sur le sujet qui tombe, appréciation forcément subjective du correcteur…) difficilement maitrisables, et avec les bonnes et mauvaises surprises que cela suppose. Lorsque l’on sait que les cinq premières écoles SIGEM partagent un grand nombre d’épreuves communes et que celles-ci sont concentrées dans un court laps de temps, on comprend qu’il est opportun d’assurer ses arrières avec un concours qui se déroule quelques jours avant celui de la BCE…

Ce même raisonnement s’applique si tu penses ne pas avoir le niveau pour intégrer une école Ecricome : les concours écrits sont encore loin, et tu peux tout à fait progresser spectaculairement d’ici avril, ou bien avoir un peu de chance au moment fatidique… D’autant que les barres d’admissibilité des deux nouvelles venues dans Ecricome, Rennes SB et de l’EM Strasbourg BS, seront a priori moins élevées que celles de NEOMA BS et KEDGE BS.

 

Rentable géographiquement

Last but not least, et même si ce moment te semble encore loin, tu découvriras que le choix de ta future école dépendra également de ton ressenti sur les « à-côté » de l’école, et notamment la ville. A ce titre, les écoles Ecricome, avec leurs campus situés à Bordeaux et Marseille (KEDGE BS), Rouen et Reims (NEOMA BS), Rennes et Strasbourg, t’offrent un large éventail de choix pour t’épanouir dans l’environnement qui te correspondra le mieux !

 

 

Tout sur Ecricome

Dates d’inscription aux écrits : du 10 décembre au 14 janvier 2020  –> S’inscrire à Ecricome

Dates des écrits : du 15 au 17 avril 2020

Places proposées : 1775 (réparties entre quatre écoles) + 145 places pour les littéraires

Tarif : 295€, 30€ de frais administratif pour les boursiers

Toutes les modalités du concours sont à retrouver sur le site d’Ecricome.

 

 

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa