emlyon : une école-cible des cabinets de conseil en stratégie les plus sélectifs emlyon : une école-cible des cabinets de conseil en stratégie les plus sélectifs
Souvent qualifiée de “4ème Parisienne”, emlyon business school fait partie des rares Grandes Écoles de commerce qui donnent la possibilité à leurs étudiants de... emlyon : une école-cible des cabinets de conseil en stratégie les plus sélectifs

Souvent qualifiée de “4ème Parisienne”, emlyon business school fait partie des rares Grandes Écoles de commerce qui donnent la possibilité à leurs étudiants de passer les screenings* de toutes les entreprises. C’est le cas notamment pour un secteur très sélectif : le conseil en stratégie. En effet, emlyon fait partie des écoles-cibles du top 3 des cabinets de conseil en stratégie – les MBB (McKinsey, Bain & Company et BCG). Ses étudiants sont également régulièrement invités aux différents événements de networking. Ce cercle très restreint d’écoles-cibles est composé du top 4 des écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP, emlyon), du top 5 des écoles d’ingénieur (X, Mines ParisTech, Ecole des Ponts ParisTech, CentraleSupélec, ISAE-SUPAERO) et de Sciences Po Paris. Quels sont les ingrédients qui font d’emlyon une école-cible de ces cabinets?

 

La spécificité d’emlyon : l’éducation à la stratégie plutôt qu’une simple formation à la stratégie
S’il est une spécificité à emlyon, c’est que “l’école ne forme pas seulement ses étudiants à la stratégie, mais elle les y éduque”,  affirme Damon Golsorkhi, professeur associé de management stratégique à emlyon. Entendez par là, qu’en plus de leur donner des outils, des formules et des clés de compréhension des concepts – qui relèvent du domaine de la formation – les cours sont construits de telle façon à pouvoir donner aux étudiants les clés pour raisonner de façon multidimensionnelle et réflexive. En effet, “pour être un bon stratège, il ne suffit pas d’être un bon technicien et analytique, avoir des connaissances et mobiliser des outils mais il faut pouvoir penser de façon multidimensionnelle car le propre du travail stratégique est d’être en mesure de résoudre des problèmes complexes qui font interagir tout un tas de variables” ajoute Pr. Golsorkhi. Et s’il y a certes toute une série de cours obligatoires, d’électifs et un career track qui forment spécifiquement à la stratégie, ce qu’il faut noter est que c’est que la pédagogie même de l’école qui constitue la force des étudiants. En effet, emlyon repose depuis son origine sur l’hybridation des compétences. A cela s’ajoute le parcours à la carte où les étudiants construisent leur propre parcours individualisé en puisant dans une offre très riche et diversifiée de plus de 210 électifs (neurosciences, géopolitique, innovation …) qui leur permettent d’avoir cette pensée multidimensionnelle. Enfin, l’apprentissage par l’action, qui, lui aussi est un élément différenciant de l’école, vient enrichir cette éducation des étudiants à la stratégie : makers’ projects, bootcamps du makers’ lab, PCE (Projet de Création d’Entreprise) …  


Une éducation à la stratégie obligatoire pour tous et une large offre de cours électifs pour ceux qui souhaitent se spécialiser

On distingue 2 cours fondamentaux de stratégie obligatoires pour tous à emlyon dès la première année. Le premier est le cours de management stratégique. Cours théoriques, business games, approche par les cas et textes de recherche, ateliers de méthodologie, travaux pratiques de groupes et une grande part de travail individuel font partie de l’ingénierie pédagogique mise en place par les enseignants-chercheurs de l’école pour permettre aux étudiants d’apprendre à penser par eux-mêmes et à développer leur multidisciplinarité et multidimensionnalité. Le second est disrupted futures. Dans ce cours, les étudiants découvrent les principales théories et les concepts-clés qui leur permettront d’explorer des futurs alternatifs et qui les initieront à la prospective. Ils doivent appliquer ces théories au cas réel d’un client, afin de l’accompagner dans l’invention de nouvelles stratégies mieux adaptées ou plus efficaces. Les étudiants travaillent à l’image d’un cabinet de conseil avec un livrable qui consiste à présenter les différents scénarios d’avenir au client. Parmi les entreprises partenaires en 2019-2020, on retrouvait aussi bien des PME que des grands groupes comme La Poste, Axa ou le Groupe SEB.
Par ailleurs, parmi les 210 cours électifs d’emlyon, plus d’une quinzaine sont consacrés exclusivement à la stratégie ! Et l’offre de cours ne cesse de s’enrichir d’année en année puisqu’elle devrait atteindre 25 électifs consacrés à la stratégie à l’horizon 2021 grâce à un ambitieux plan de recrutement de nouveaux professeurs et de redéfinition du portefeuille d’électifs. Ces cours sont organisés en paliers : des cours avancés pour compléter les cours fondamentaux de la première année aux cours experts destinés aux étudiants qui veulent faire de la stratégie leur métier. Les étudiants pourront prendre à titre d’exemple un cours avancé de stratégie digitale, et le compléter par un cours expert de stratégie de plateforme. Pour cela, les étudiants peuvent s’appuyer sur une solide équipe de recherche à emlyon reconnue mondialement (2ème Grande Ecole française dans le célèbre Classement de Shanghai 2020) et qui diffuse en partie sa recherche au sein des cours que les professeurs délivrent. Ce sont, au total aujourd’hui, 4 centres de recherche qui travaillent autour de ces questions de stratégie à emlyon (l’institut français de gouvernement des entreprises, STORM, OCE, le centre de recherche en entrepreneuriat et innovation) … et un 5ème, totalement dédié au travail stratégique devrait voir le jour prochainement! 

 

Le career track consulting, un parcours d’excellence avec les meilleurs cabinets de la place 

emlyon business school, reconnue depuis 4 années consécutives comme la 2ème meilleur business school française en termes d’employabilité selon le classement du Times Higher Education, a développé des dispositifs spéciaux d’employabilité pour préparer les étudiants au marché du travail. Parmi ces dispositifs du Career Center (service en charge d’assurer l’employabilité des étudiants), on retrouve les career tracks. Ce sont de véritables accélérateurs d’employabilité qui ont pour objectif de donner les clés aux étudiants du PGE pour décrocher des offres dans des secteurs très concurrentiels. Il en existe par exemple un en finance et un autre en conseil en stratégie. En conseil en stratégie, la formation dure 3 mois et est divisée en 2 parties. La première partie consiste en des ateliers de préparation animés par des intervenants experts. La deuxième partie est constituée d’évènements de recrutement spécifiques. Les experts intervenant dans les ateliers de préparation sont soit des consultants encore en poste, soit des anciens consultants tous passés par les meilleurs cabinets de conseil en stratégie. Ils préparent ainsi les étudiants à chacune des différentes étapes du recrutement : des tests techniques au CV, en passent par le fit. En 2020, 8 cabinets du top 12 du Classement Consultor 2019 des cabinets de conseil en stratégie sont intervenus lors de ce track : BCG, McKinsey & Company, Bain, Roland Berger, Oliver Wyman, Monitor Deloitte, Kea & Partners et SKP. Preuve du succès de ce track : 100% des étudiants ayant suivi le parcours en 2018 et 2019 occupent aujourd’hui des postes en stratégie. Parmi les employeurs qui recrutent le plus d’étudiants issus du track, on retrouve en premier McKinsey & Company puis Exton Consulting, BCG, SKP, Oliver Wyman, Jumia, Monitor Deloitte, L.E.K consulting, AT Kearney et enfin Advancy. 

En plus de ce career track, il existe également des dispositifs d’employabilité accessibles à tous : les étudiants ont par exemple accès gratuitement à des plateformes comme CaseCoach, qui leur permet dans un format évolutif de se préparer aux études de cas lors d’entretiens dans les meilleurs cabinets de conseil en stratégie. Les étudiants bénéficieront également dès la rentrée prochaine d’accès gratuits à Graduates First, un outil de préparation aux tests en ligne (étape indispensable la plupart du temps dans les recrutements en conseil en stratégie, finance ou dans certains grands groupes)


Un solide réseau bien implanté et où l’entraide prime

Marqueur fort du réseau d’emlyon : une communauté constituée de plus de 4 000 étudiants et alumni d’emlyon réunis dans un même groupe et qui s’intéressent au secteur du conseil en stratégie. Ils s’échangent ainsi toute une série de retours d’expériences, de conseils …  La solidarité entre les étudiants du Programme Grande Ecole se manifeste également dans ce groupe au travers de la constitution de case partners (groupes d’étudiants qui s’entraînent ensemble aux études de cas pour être plus performants le jour J). A cela s’ajoute un site web réservé aux étudiants d’emlyon avec du contenu exclusif pour les aider à se préparer au mieux aux entretiens. Le réseau est également mobilisé pour le career track consulting : les intervenants experts de la première partie du track, mais aussi les partenaires dans les cabinets pour la deuxième partie, sont des alumni. Par ailleurs, de nombreux alumni viennent ainsi régulièrement dans les locaux de l’école pour présenter leur cabinet et leurs activités, les possibilités qui sont offertes aux jeunes diplômés. Des  temps d’échanges informels sont aussi prévus permettre aux étudiants de connaître ces cabinets de l’intérieur. 

 

* screening : étape dans le processus de recrutement qui consiste à présélectionner des candidats, le plus souvent selon leur CV (et notamment de leur école d’origine pour les jeunes diplômés)

La Rédaction