TBS module ses frais de scolarité en fonction des ressources des familles des étudiants TBS module ses frais de scolarité en fonction des ressources des familles des étudiants
En l’espace d’une décennie, la question de l’ouverture sociale des Grandes Écoles a pris un place prépondérante dans le débat public. En particulier, les... TBS module ses frais de scolarité en fonction des ressources des familles des étudiants

En l’espace d’une décennie, la question de l’ouverture sociale des Grandes Écoles a pris un place prépondérante dans le débat public. En particulier, les frais de scolarité sont souvent pointés du doigt, car ils pourraient décourager les étudiants des milieux modestes à oser le cursus classe préparatoire / école de commerce.

Consciente de cette problématique, TBS Education a décidé de prendre une mesure forte en faveur de ces étudiants : dès la rentrée 2021, l’école toulousaine va moduler ses frais de scolarité en fonction du revenu des familles.

 

Frais de scolarité VS. ouverture sociale

Il faut néanmoins rappeler que les écoles de commerce post-prépa, en raison de leur qualité et de leur reconnaissance sur le marché du travail, demeurent bel et bien “rentables” pour les étudiants : elles sont l’assurance d’un emploi qualifié et rémunérateur.

Pour autant, cette hausse importante des droits de scolarité pose en creux la question de l’ouverture sociale de ces écoles. Comment s’assurer que les plus méritants, indépendamment de leur origine sociale, soient en mesure d’intégrer ces institutions ?

Alors que le débat sur les points bonus accordés aux boursiers divise les différents acteurs de la filière prépa / Grande École, TBS Education prend une mesure forte dès la rentrée 2021 : l’école toulousaine va moduler les frais de scolarité de ses étudiants en fonction des revenus de leurs parents.

 

TBS, société à mission engagée pour l’inclusion 

Depuis cette année, TBS Education a pris le statut de “société à mission”, gage du travail et de l’engagement de l’école depuis plus de 15 ans sur des problématiques telles que le développement durable, la RSE et la diversité, y compris sociale, de ses étudiants. Cette nouvelle étape permettra à l’école de se fixer des objectifs concrets, de structurer et de rationaliser ses décisions pour atteindre différents ODD (Objectifs de Développement Durable des Nations Unies).

 C’est dans cette optique que TBS a décidé cette mesure de modularité des frais de scolarité, censée aider les étudiants boursiers à supporter plus aisément le coût de leurs études : “L’objectif affiché est de s’assurer qu’aucun étudiant ne doive renoncer à ses études en raison de difficultés de financement” Précise Stéphanie Lavigne, la Directrice Générale. 

Cette initiative vient ainsi renforcer un dispositif plus large de bourses octroyées aux étudiants en difficulté : “Une partie de ce financement provient de fonds levés par la fondation TBS, notamment auprès des alumni de l’école, ce qui atteste du lien toujours très fort entre l’école et ses diplômés” rappelle Stéphanie Lavigne. Il existe par ailleurs un parcours “jeunes actifs et passionnés” qui permet aux étudiants du programme grande école qui le souhaitent de concilier leurs cours avec un job étudiant ou un sport à haut niveau.

 

Jusqu’à la moitié des frais de scolarité pris en charge en première année

Concrètement, l’allègement des frais de scolarité est progressif, de 5% jusqu’à 50%, en fonction de l’échelon de boursiers (selon les critères d’État). Cette réduction des frais de scolarité est uniquement prévue pour la première année du PGE : “A partir de l’année de master 1, nous sommes en mesure de proposer à nos étudiants de suivre leur formation en alternance, ce qui leur permet d’être totalement exonérés des frais de scolarité et de toucher une rémunération qui s’apparente environ au SMIC. De cette manière, nous sommes certains qu’ils ne rencontrent pas de difficulté majeure de financement : l’indexation des frais de scolarité sur le revenu des familles en L3 complète donc un dispositif plus large.” explique Anne Rivière, la directrice du PGE de TBS.

 

TBS Education devient ainsi deuxième école post-prépa à moduler ses frais de scolarité en fonction du revenu. Dans cet article de 2018, nous estimions déjà que cette solution était la plus raisonnable pour concilier financement efficace des grandes écoles et soutenabilité pour les étudiants aux revenus les plus modestes.

Tous les détails de ce dispositif sont à retrouver sur le site de TBS Education !

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa