O bella ciao : paroles, histoire et signification de la célèbre chanson O bella ciao : paroles, histoire et signification de la célèbre chanson
O Bella ciao… tu as entendu ces paroles dans La Casa de Papel ? Tu connais cette chanson révolutionnaire antifasciste ? Mais c’est avant tout... O bella ciao : paroles, histoire et signification de la célèbre chanson

O Bella ciao… tu as entendu ces paroles dans La Casa de Papel ? Tu connais cette chanson révolutionnaire antifasciste ? Mais c’est avant tout un chant féministe ! Voici un bel exemple sur le thème de l’émancipation de la femme en Italie.

 

La storia della canzone

Bella ciao est avant tout l’hymne des mondine. Ce sont des femmes de toute l’Italie qui, au XIXe siècle, viennent chercher du travail, et donc un salaire, dans les rizières de la plaine du Pô. Une manière de ramener de l’argent chez elle. Elles sont considérées comme des étrangères, car à cette époque les dialectes étaient encore très parlés. De plus, les conditions de travail sont extrêmement pénibles : les moustiques (zanzare), la longueur des journées (10 h de travail environ), la position (le dos courbé à désherber les rizières), le patron avec son bâton (bastone)…

 

La canzone dell’emancipazione

En effet, le travail c’est l’émancipation. Loin de leur famille, ces femmes travaillent et gagnent un salaire. Cette chanson est donc une façon de lutter et de se motiver. Ainsi en 1906, les mondine obtiennent la journée de travail limitée à 8 h.

 

Bella Ciao 

Alla mattina appena alzata

O bella ciao bella ciao bella ciao, ciao, ciao

Alla mattina appena alzata

In risaia mi tocca andar

E fra gli insetti e le zanzare

O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao

E fra gli insetti e le zanzare

Un dur lavoro mi tocca far

Il capo in piedi col suo bastone

O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao

Il capo in piedi col suo bastone

E noi curve a lavorar

O mamma mia o che tormento

O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao

O mamma mia o che tormento

Io t’invoco ogni doman

Ed ogni ora che qui passiamo

O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao

Ed ogni ora che qui passiamo

Noi perdiam la gioventù

Ma verrà un giorno che tutte quante

O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao

Ma verrà un giorno che tutte quante

Lavoreremo in libertà

 

Cette chanson, à l’origine chantée par des femmes, a ensuite été reprise par les partisans et modifiée telle que nous la connaissons aujourd’hui. Pour approfondir ce sujet, je te conseille le film Riso Amaro de Giuseppe de Santis.

Léa Mangeot

Étudiante à TBS, j’ai effectué une prépa ECE au lycée Henri Poincaré de Nancy. Ma matière de prédilection est l’italien.