Viajo en… #2 : ¡Chile! Viajo en… #2 : ¡Chile!
¡Holà! Aujourd’hui, on t’emmène à l’autre bout de la planète, dans un pays d’Amérique du Sud… le Chili ! Dans cet article, tu trouveras... Viajo en… #2 : ¡Chile!

¡Holà! Aujourd’hui, on t’emmène à l’autre bout de la planète, dans un pays d’Amérique du Sud… le Chili ! Dans cet article, tu trouveras toutes les informations dont tu pourrais avoir besoin pour briller en colle et qui enrichiront ta culture personnelle.

 

Point historique : le passé dictatorial du Chili

À partir de 1972, le Chili connaît une situation économique délicate (hyperinflation et chute du PIB). C’est donc sur fond de marasme économique et de troubles sociaux qu’Augusto Pinochet est nommé général en chef des armées par le président de la République de l’époque, le 23 août 1973. Moins d’un mois plus tard, Pinochet s’empare du pouvoir par un coup d’État militaire.

C’est ainsi que s’installe une dictature militaire qui durera jusqu’en 1990, lorsque Pinochet met fin à la dictature après un référendum qui permet aux Chiliens d’exprimer leur désir de mettre fin à la dictature. Commence alors un retour à la démocratie.

Aujourd’hui encore, la dictature a de lourdes conséquences sur le Chili au niveau politique, social, mais aussi économique puisque les idées libérales ont été appliquées au Chili (privations, faible intervention de l’État dans l’économie…). Au niveau politique, c’est toujours la constitution rédigée par les équipes de Pinochet en 1978 qui est en vigueur.

Connaître l’histoire récente du Chili permet de comprendre les évènements qui le secouent actuellement 😊

 

Un monument connu : El Museo de la Memoria y los Derechos Humanos

Inauguré en janvier 2010 par Michelle Bachelet (alors présidente de la République), le musée met à disposition de ses visiteurs des témoignages, des photos, des documents et des objets afin de les inviter à réfléchir sur le passé dictatorial du Chili.

C’est un édifice qui témoigne de l’importance du devoir de mémoire au Chili, qui est souvent considéré comme un modèle, notamment parce que la dictature et les dégâts humains qu’elle a causés n’ont jamais été niés. En effet, depuis la fin de la dictature, trois « Comisiónes Nacionales de Verdad y Reconciliación » ont été organisées, afin d’éviter les fractures qui auraient pu opposer les Chiliens à la fin de la dictature.

 

Une ville connue : Santiago de Chile

Peuplée de six millions d’habitants, Santiago de Chile est la ville la plus importante du pays et l’une des plus peuplées du continent. Théâtre des manifestations qui ont ébranlé le pays en 2019 et en 2020, la ville reflète les transformations en cours dans le pays.

En effet, les manifestations ont bouleversé la ville qui a vu la population et l’armée s’affronter dans les rues. De même, la ville est aujourd’hui encore en pleine construction et en pleine modernisation, comme en témoigne la construction de la Torre de Santiago (2013).

 

Personnes connues au Chili : Daffne Valdés Vargas, Sibila Sotomayor Van Rysseghem, Paula Cometa Stange et Lea Cacérez Diaz… Plus connues sous le nom de LasTesis

Ces quatre femmes sont à l’origine d’une chanson qui a fait le tour de la planète et qui est rapidement devenue un hymne entonné pendant les marches féministes : Un violador en tu camino, hymne chanté pour la première fois par des milliers de manifestants le 25 novembre 2019.

LasTesis est l’une des formes que prend le féminisme chilien. On peut également citer ¡Paf!, ou le Partido Alternativa Feminista, en cours de formation au Chili.

 

La situation économique

Croissance économique en 2019 : 1,05 %.

Taux de chômage en 2019 : 7 %.

– L’économie chilienne repose majoritairement sur l’exportation de matières premières, comme le cuivre qui représente jusqu’à 50 % des exportations du pays. Or, le prix des matières premières est très volatil, ce qui peut porter préjudice au pays en cas de fluctuations brutales.

– Il faut également savoir que le Chili entretient des relations commerciales solides avec l’Asie, puisque 40 % des échanges commerciaux du Chili se font avec l’Asie.

– Comme partout ailleurs dans le monde, le PIB chilien devrait chuter du fait de la pandémie.

 

La situation sociale

Si le Chili a connu une croissance économique assez soutenue ces dernières décennies, ce qui a permis au pays d’avoir un PIB par tête figurant parmi les plus élevés d’Amérique latine, les inégalités n’ont cessé de se creuser. Notons cependant que le taux de pauvreté extrême a bel et bien chuté.

Par exemple, en 2010, les 1 % les plus riches concentraient 15 % des revenus. En 2013, les 0,1 % les plus riches détenaient quant à eux jusqu’à 19 % des revenus. C’est pourquoi le Chili est aujourd’hui le pays le plus inégalitaire de l’OCDE. Ce haut niveau d’inégalités est également dû à des causes structurelles : l’éducation (jusqu’en 2006) et le système des retraites privilégient, encore aujourd’hui, les plus aisés.

C’est d’ailleurs ce niveau d’inégalités qui a déclenché les manifestations fin 2019 et début 2020, suite à la hausse du prix du ticket de métro.

 

La situation politique

Le pays est dirigé par Sebastian Pinera depuis 2010. Le régime politique, la démocratie républicaine, est toujours celui défini par la Constitution de 1980.

Fin octobre, le peuple chilien a pu s’exprimer quant au remplacement de la Constitution. Il s’est avéré que plus de 78 % des répondants se sont exprimés en faveur d’une nouvelle Constitution. Pour plus d’informations sur cet évènement et sur ce qui s’est passé récemment en Amérique latine, c’est par ici.

 

Une entreprise clé : Agrosuper

Agrosuper, née en 1955, est une entreprise chilienne qui, comme son nom l’indique, est spécialisée dans l’agroalimentaire. Elle possède de nombreuses marques de viande ou de poisson. L’entreprise met la transparence et la RSE au cœur de sa stratégie. En effet, Agrosuper met en place des programmes pour favoriser l’éducation des populations et le développement, et s’attache à limiter son impact environnemental notamment en réduisant sa consommation d’eau et ses émissions de CO2.

 

Les traditions chiliennes

Comme beaucoup de pays d’Amérique latine, le Chili est réputé pour sa cuisine à l’international. Empanadas, ceviche…  Nombreux sont les plats qui s’exportent de plus en plus pour venir colorer nos assiettes.

Le Chili est également un pays particulièrement riche au niveau culturel, notamment grâce à la persistance de traditions Mapuches.

Las Fiestas Patrias ont lieu la semaine du 18 septembre et célèbrent l’indépendance du Chili. Chants, défilé militaire, danses folkloriques et mise en avant de la cuisine chilienne caractérisent ces jours de fête.

 

Voilà ! Maintenant, tu disposes d’un solide bagage pour argumenter en colle comme en essai 😊

En attendant ton prochain voyage spirituel, tu peux continuer à te perfectionner en espagnol avec toutes ces ressources !

Eulalie Bonnot