De l’avantage de suivre les consignes dictées par les profs De l’avantage de suivre les consignes dictées par les profs
Le bac en poche, nous avons tous cru un instant être enfin libres et débarassés du cadre scolaire imposé au lycée. Pas d’bol, c’était... De l’avantage de suivre les consignes dictées par les profs

Le bac en poche, nous avons tous cru un instant être enfin libres et débarassés du cadre scolaire imposé au lycée. Pas d’bol, c’était sans compter le fait que tu sois admis en prépa…

Dès les premiers jours, tu t’es vite rendu compte que la prépa n’était que le prolongement, plus poussé, plus abouti, plus strict et plus intense du lycée. Tes rêves de chill’ à la fac envolés, il est temps de savoir quelle méthode de travail adopter en prépa afin de décrocher les meilleures écoles aux concours.

Deux tendances se distinguent donc : les rebelles, qui rêvent toujours de pouvoir apprendre seul depuis qu’ils ont le bac en poche, et les autres, qui se sont finalement résolus à continuer à suivre les indications des profs.

Cet article n’a pas pour but de défendre une des deux méthodes de travail par rapport à l’autre mais de vous exposer les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles.

Grâce à deux retours d’expérience, nous vous exposerons d’abord les avantages de suivre les cours et les conseils de vos professeurs puis les avantages d’apprendre de manière indépendante.

 

Pourquoi suivre tes profs ?

Pour pouvoir bénéficier de leur expérience

Raison la plus évidente, un prof est avant tout quelqu’un d’expérimenté et qui fait tous les ans relativement la même chose. Il a donc l’habitude de voir passer des profils de préparationnaires semblables au tien. Ton prof pourra ainsi vite déceler tes forces et tes faiblesses, chose qu’un livre ne sait pas faire. Ainsi, nombreux sont les profs à adapter leurs exercices en fonction des besoins de chacun. C’est d’autant plus vrai pour des matières telles que les maths, dont les exercices, pour être vraiment utiles, doivent dépendre des besoins de chacun. Avec un livre, vous devrez vous contenter des exercices pré-conçus pour chaque chapitre, alors qu’un prof pourra inventer des exercices à votre demande, afin que vous assimiliez mieux certaines notions. Il est aussi important de rappeler que certains de vos profs sont très certainement concepteurs de sujet et/ou correcteur. Ils savent donc, et mieux que n’importe quel livre, de quelle manière réviser, quels sujets sont les plus à mêmes de tomber et quels chapitres privilégier lors de vos révisions.

 

Pour pouvoir leur poser des questions et vous confier

On a parfois tendance à l’oublier mais un prof est avant tout un être humain (oui oui même l’autre vieille peau qui t’a mis 2 en khôlle de maths hier soir). Encore plus étonnant, il ne souhaite que ta réussite ! Il sera donc toujours là pour répondre à tes questions et t’apporter de l’aide dès que tu en auras besoin. On s’autorise même à croire qu’il y répondra avec plaisir, voyant avec quel engouement tu t’intéresses à sa matière. Trêve de plaisanteries, rien de mieux qu’un prof pour répondre à des questions concernant le cours, te donner davantage d’exercices, te remotiver après une mauvaise note, t’expliquer quelles ont été tes erreurs lors de ta dernière dissert, te déstresser avant le rush des concours… et la liste est encore bien longue.

 

Pour ne pas perdre ton temps en cours

Même si vous avez choisi de ne pas suivre les cours de vos profs, votre établissement vous demandera un minimum de présence en classe. Vous ne pourrez pas être absent à tous les cours. Alors, un conseil, quitte à aller en cours… autant les suivre ! Pour commencer, le temps vous paraîtra bien moins long si vous êtes intéressé et impliqué. Ensuite, tout ce que vous aurez écouté, écrit et assimilé en cours ne sera plus à faire une fois votre journée terminée. Vous verrez que vous aurez beaucoup plus de facilités à réviser un cours que vous avez écouté en classe plutôt qu’un cours que vous découvrez dans un livre. Choisir de suivre les cours de votre prof est donc un considérable gain de temps !

 

Pour être sûr de ne pas avoir fait d’impasse en khôlle et en DS

Si le choix de suivre ses livres et non ses profs peut s’avérer payant aux concours, il semble risqué au cours de l’année. En effet, les profs ne suivent pas forcément les chapitres et les notions dans le même ordre que les livres. Lorsque vous aurez khôlle d’ESH ou de Géo Po le 6 décembre, comment être sûr que votre livre aura déjà traité ce sujet ? En apprenant le cours de votre prof et en suivant ses indications, vous aurez la certitude de ne pas avoir fait d’impasse. Cet argument est d’autant plus vrai pour la Culture Générale, matière ne suivant pas de programme strict. Si votre prof a choisi d’étudier une œuvre que vos livres n’ont pas abordé et qu’il vous pose des questions sur cette dernière en khôlle, vous serez en mauvaise posture. Enfin, chose évidente mais essentielle, en suivant votre prof, vous aurez la certitude de finir le programme en temps et en heure avant les concours alors que les livres ne vous imposent malheureusement pas de planning.

 

Pour conclure, suivre les cours et les indications de ses profs semble donc être la solution de la facilité mais surtout de la sécurité. Pas de mauvaise surprise en khôlle, ni en DS et encore moins aux concours. Vos profs vous enseigneront tous les savoirs nécessaires aux concours en temps et en heure et sauront vous guider vers la réussite. L’apport des livres et autres manuels dédiés aux prépas n’est, pour autant, pas à négliger. Le bon compromis est alors celui de compléter les cours de vos profs avec toutes les ressources que vous trouverez sur Internet et dans vos bibliothèques.

Mathilde Vohy

20 ans, étudiante à NEOMA Reims après une prépa ECE au lycée Charles de Gaulle à Caen. Passionnée par le développement durable, l'économie et la géopolitique.