Top 15 SIGEM 2015 :

tableau désistements top 15 avec litté

Comment lire le tableau ?

Dans les lignes sont mentionnés les étudiants effectivement affectés à l’école tandis que les colonnes mentionnent les étudiants qui auraient pu intégrer l’école considérée. Ainsi, le nombre d’étudiants qui figure en-dessous de la case en rouge représente ceux ayant privilégié une école moins bien classée au classement MAJOR-PRÉPA – SIGEM et inversement au-dessus. Les duels entre écoles s’observent donc en regardant les cases à droite et en-dessous de celles rouges : l’école qui a le nombre le plus élevé est donc devant dans notre classement. Par exemple, sur les 321 candidats admis à Grenoble EM et à Toulouse BS, 296 ont choisi GEM, donc GEM est devant Toulouse BS.

Tableau complet des 28 écoles du dispositif : ici

Analyse

HEC enregistre 3 démissions : l’une pour l’ESSEC ainsi que deux désirant n’intégrer aucune école de la procédure SIGEM (l’ENS Ulm par exemple).

L’ESSEC, quant à elle, voit partir 6 étudiants à l’ESCP (-10 par rapport à 2014) 2 étudiants vers l’ENS Cachan et 1 à l’ESM Saint-Cyr.

3 étudiants ont privilégié l’ENS Cachan à l’ESCP Europe et un autre a fait de même pour l’ENSAE. On note l’absence de désistements vers l’EMLYON, d’où un véritable creusement entre les « Parisiennes » et le reste.

Du côté de l’EMLYON, 16 étudiants ont préféré remonter à Paris puis prendre l’A1 pour intégrer l’EDHEC (-4), un autre a choisi Audencia.

Seuls 4 étudiants ont préféré Audencia à l’EDHEC cette année soit 23 de moins que l’an passé ! Le top 5 se creuse lui aussi, tout comme le top 3.

Audencia conserve sa 6ème place : elle conserve 62,5% des double-admis Audencia/GEM contre 87% l’an passé. Ainsi, 147 double-admis sont partis à Grenoble EM, 11 à Toulouse BS, 6 à SKEMA, 2 à l’ESC Rennes, 1 à l’EM Strasbourg et un dernier à l’ESC Dijon.

Concernant les autres écoles, nous notons de très nombreux échanges de places dans le top 15 SIGEM :

Le rose et le rouge battent leur mélange…le violet

Seuls 41 admis à NEOMA Rouen (et 33 à Reims) l’ont préférée à Toulouse Business School. En revanche, 216 admis à Toulouse BS l’ont privilégié à NEOMA Business School : ce qui fait un duel remporté par l’école de la ville rose par le score écrasant et sans appel de 74% – 26% ! Pour rappel, l’année dernière, le score était de 54% – 46% en faveur de NEOMA.

L’ancre ne s’accroche plus

SKEMA Business School passe devant Kedge Business School : 269 affectés SKEMA auraient pu intégrer KEDGE tandis que seuls 125 affectés KEDGE auraient pu intégrer SKEMA. Ce qui signifie une victoire de SKEMA contre KEDGE sur le score de 68,3% – 31,7% (36-64% l’an passé) !

Mais où va s’arrêter SKEMA ?

SKEMA est préférée à NEOMA Reims ! Cette année, en considérant de manière distincte les deux lignes SIGEM NEOMA Rouen/NEOMA Reims, SKEMA l’emporte 121 à 120. Très serré donc…mais totalement imprévu ! Doit-on s’attendre à un dépassement de NEOMA par SKEMA ? Le rapport est de 66 – 34 en faveur de NEOMA pour le moment…

Le triomphe de la galette-saucisse

« L’ESC Rennes est une école qui monte » : les admisseurs de l’ESC Rennes sont les rares chez qui cette phrase fait sens, et même pas assez. L’école, forte de ses trois accréditations vient encore de gagner deux places en éliminant Telecom EM et Montpellier BS. Après une 17ème place en 2013, une 14ème l’année dernière, l’ESC Rennes continue sur sa montée et s’adjuge une 12ème place, quittant définitivement le groupe des écoles « ESC ». Alors que pourrait envisager l’école pour ancrer sa position ? Un changement de nom ? Une sortie de la banque IENA ? Ce ne sont que des suggestions…

Top 7 SIGEM 2015 :

tableau1SIGEM2015

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *