Tribunes ESCP Europe : la Journée de l’Europe revient pour une seconde édition Tribunes ESCP Europe : la Journée de l’Europe revient pour une seconde édition
La Journée de l’Europe de Tribunes ESCP revient ce vendredi à ESCP Europe, avec une deuxième édition prometteuse. Le 16 novembre prochain, à partir... Tribunes ESCP Europe : la Journée de l’Europe revient pour une seconde édition

La Journée de l’Europe de Tribunes ESCP revient ce vendredi à ESCP Europe, avec une deuxième édition prometteuse.
Le 16 novembre prochain, à partir de 11h, Tribunes ESCP Europe – la tribune étudiante de ESCP Europe, organise la deuxième édition de la Journée de l’Europe, portant sur le thème, cette année, de l’identité européenne. Sylvie Goulard, Michel Aglietta, Pascal Lamy, François Zimeray, Jean-Louis Beffa, Anca Dana Dragu, Jacques Attali et Bernard Kouchner, sont attendus ce vendredi à Paris, au sein de la première Grande Ecole européenne.
Deux membres de l’équipe organisatrice, Gabrielle Cottenceau et Tâm Nguyen, nous expliquent l’essence et la philosophie de la Journée de l’Europe et nous présentent précisément le contenu de la deuxième édition.

 

Qu’est-ce que la Journée de l’Europe ?

Le concept est simple : il s’agit d’un événement de conférences et d’échanges autour des valeurs européennes. C’est un moment important de discussions sur les problématiques inhérentes à l’Union Européenne. Cette année, il s’agit de la deuxième édition. Depuis janvier, nous travaillons ainsi à sa préparation mais nous tâchons également de fournir tous les efforts nécessaires afin de construire le cadre qui permettra la pérennisation de l’évènement dans le temps. A terme, l’objectif est de faire de la Journée de l’Europe une référence en matière de débat sur la question européenne.

 

En quoi est-ce important d’organiser un tel événement ?

Si comme nous il vous arrive de lire un journal, car oui on continue de lire des journaux après la prépa (rires), vous aurez peut-être remarqué deux choses : un, que l’Europe ne va pas très bien et deux, que l’on entend plus souvent parler ceux qui n’en veulent plus que ceux qui en veulent plus. Or, lorsque l’on fait partie de la tribune étudiante d’une école, je pense que nous avons le rôle de permettre le lien entre les étudiants et certains sujets majeurs du monde actuel, peu présents dans leur cursus académique. Je pense par exemple à la culture ou la politique. Donc, lorsque l’on fait partie de la tribune étudiante d’une école comme ESCP Europe, il est plutôt naturel de faire ce lien entre les étudiants et la dimension européenne de notre école. Alors, quand à près de 6 mois des élections européennes, le débat sur la construction de l’Europe de demain se fait encore attendre, on se dit que c’est peut-être à nous, à notre échelle, d’initier le dialogue sur ce sujet. Notre objectif est réellement de faire comprendre au public présent que l’Union Européenne est un sujet important et que tout le monde peut s’en saisir à son niveau.

 

A qui s’adresse-t-on quand on organise la Journée de l’Europe ?

A tout le monde ! A tous ceux qui veulent entendre parler d’Europe, peu importe leur opinion sur cette dernière. Car la Journée de l’Europe n’est pas une opération marketing pour dire à quel point « l’Europe c’est bien » ou « l’Europe c’est mal », c’est avant tout du fond et de la réflexion. C’est donc aussi à vous, préparationnaires, que s’adresse cet événement. Car notre objectif, par la Journée de l’Europe, c’est de pouvoir rendre accessible de l’information et des réflexions sur ce qu’est l’Europe, ce qu’elle a été et ce qu’elle pourrait être, à travers la voix d’experts et de spécialistes de l’Europe. Ce n’est pas de la simple langue de bois sur ce qu’il faut faire pour sauver l’Union Européenne. Il faut réellement voir ça comme une autre manière de dispenser un cours, au sens noble du terme, sur l’Europe.

 

Concrètement, comment se déroulera cette deuxième édition de la Journée de l’Europe ?

Plusieurs choses. Tout d’abord, il y aura bien évidemment les conférences. Il s’agira cette année de trois tables rondes, qui porteront chacune sur un sujet spécifique inscrit dans le cadre du thème global de cette deuxième édition de la Journée de l’Europe : « Quelle identité pour l’Europe ? ». Ainsi, la première table ronde (13h) permettra à Sylvie Goulard et François Zimeray de s’exprimer autour du thème suivant : « Une Europe ou des Europes ? ». Ensuite, Pascal Lamy, Michel Aglietta et Jean-Louis Beffa discuteront de l’Europe économique comme le futur de l’identité européenne (15h). La dernière table ronde (17h) posera la question de la refonte de l’identité européenne. J’omets volontairement de vous dire qui elle réunira, puisque les participants seront prochainement dévoilés. Il faut bien garder un peu de suspense (sourire).
Mais ce n’est pas tout ! En parallèle des conférences, le public présent aura la possibilité d’aller à la rencontre de nombreux acteurs et associatifs de l’Union Européenne au sein d’un forum citoyen qui se tiendra tout au long de la journée.
Nous espérons donc vous voir très nombreux ce vendredi 16 novembre !

 

Infos pratiques :
Date : 16 novembre 2018
Lieu : ESCP Europe, 79 avenue de la République, 75011 Paris
Inscription gratuite et obligatoire en suivant ce lien :

 

Plus d’infos :
Event facebook

Page facebook

Site internet

Twitter

Linkedin

Nicolas Berrou

Étudiant à HEC Paris Ancien préparationnaire au Lycée Saint-Vincent de la Providence à Rennes.