L’inversion sujet-verbe en anglais L’inversion sujet-verbe en anglais
L’inversion sujet-verbe est l’un des points de grammaire qui pose le plus de difficultés en anglais. Loin d’être intuitive, l’inversion s’emploie en effet différemment... L’inversion sujet-verbe en anglais

L’inversion sujet-verbe est l’un des points de grammaire qui pose le plus de difficultés en anglais. Loin d’être intuitive, l’inversion s’emploie en effet différemment en français et en anglais. Pour autant, elle repose sur des règles claires qui souffrent de très peu d’exceptions ! Pour devenir un as de l’inversion, ne manque donc surtout pas cet article !

 

L’inversion à la forme interrogative

La forme interrogative est le cas le plus fréquent et le plus simple dans lequel l’ordre canonique de la phrase se trouve inversé. Plutôt que d’inversion sujet-verbe, il faut en réalité davantage parler d’inversion sujet-auxiliaire.

 

La forme interrogative classique

L’anglais a tendance à suremployer l’inversion par rapport au français. Même en l’absence de pronom en début de phrase (When, Why, How…), l’auxiliaire se place devant le sujet pour souligner la nature interrogative de celle-ci. Concrètement, cela donne :

  • What was the last movie you watched? – Quel est le dernier film que tu as vu ?
  • Did you finish your homework yesterday? – As-tu fini tes devoirs hier ?
  • Why did he leave the party? – Pourquoi a-t-il quitté la fête ?
  • How does she manage to put up with him? – Comment fait-elle pour le supporter ?

Une exception existe toutefois dans les phrases interrogatives : lorsqu’elles sont introduites par un interrogatif sujet, comme dans les exemples ci-dessous :

  • Who was ringing at the door? – Qui sonnait à la porte ?
  • Which window was broken? – Quelle fenêtre a été cassée ?
  • Whose pen is it? – À qui appartient ce stylo ?

 

La forme interro-négative

Une légère subtilité existe également lors des questions formulées à la négative. L’auxiliaire se place alors généralement en début de phrase, dans sa forme négative, précédant immédiatement le sujet.

  • Didn’t you know that Tom had left the country? – Tu ne savais pas que Tom avait quitté le pays ?
  • Why won’t they join us for dinner? – Pourquoi ne veulent-ils pas nous rejoindre pour le dîner ?
  • Hadn’t she called in sick the day before? – Ne s’était-elle pas déclarée malade la veille ?

 

Les question tags

Les tags sont des petites questions posées en fin de phrase pour renforcer l’emphase mise sur un certain aspect. Ces expressions permettent également au locuteur de demander confirmation de ce qu’il vient d’exprimer. Les tags étant très idiomatiques, il est important de savoir les maîtriser à la perfection.

La syntaxe du question tag est relativement simple à comprendre. La phrase qui emploie un tag doit fonctionner comme une sorte de balancier. Autrement dit, si le début de la phrase est formulé à la positive, le tag sera formulé à la négative, et vice-versa. Il faut penser à reprendre le même auxiliaire dans les deux parties de la phrase.

  • You have been learning English for three years, haven’t you? – Tu apprends l’anglais depuis trois ans, n’est-ce pas ?
  • You won’t go to church on Sunday, will you? – Tu ne viendras pas à la messe dimanche, n’est-ce pas ?

En l’absence d’auxiliaire dans la proposition principale, c’est le verbe do qui apparaît naturellement dans le question tag :

  • You went to Spain last summer, didn’t you? – Tu es allé en Espagne l’été dernier, pas vrai ?
  • Peter doesn’t drive very carefully, does he? – Peter conduit assez dangereusement, tu ne trouves pas ?

 

L’inversion à la forme affirmative

Cependant, l’anglais ne se contente pas d’employer l’inversion sujet-verbe dans des questions. Dans le langage de tous les jours comme dans un langage plus soutenu, l’inversion s’invite naturellement dans certaines phrases à la forme affirmative.

 

Adverbe ou mot négatif en début de phrase

C’est le cas le plus fréquent d’inversion sujet-verbe à la forme affirmative. L’inversion est obligatoire en début de phrase lorsque celle-ci commence par un adverbe négatif, ou un mot ou un groupe de mots à caractère restrictif.

  • Hardly had I reached the station when the train arrived. – J’avais à peine atteint la station quand le train arriva.
  • No sooner had they started their walk than it started to rain. – Ils avaient à peine commencé leur balade quand il se mit à pleuvoir.
  • Not only did he break the window, but he also left the door wide open. – Il a non seulement cassé la fenêtre, mais aussi laissé la porte grande ouverte.
  • Only when the snow stops falling will the traffic be able to resume normally. – Le trafic ne pourra reprendre normalement que lorsqu’il cessera de neiger.

Attention au choix de la conjonction employée en milieu de phrase selon l’adverbe choisi au départ. No sooner s’emploie avec than là où barely, hardly… s’utilisent avec when, comme dans les exemples ci-dessus.

 

Le renvoi à des actions ou des propos passés

On emploie très fréquemment l’inversion dans le cas de renvoi à des paroles qui ont déjà été prononcées, pour souligner une convergence ou une opposition entre deux propos ou deux actions.

  • I hate playing soccer, so does my brother. – Je déteste jouer au football, tout comme mon frère.
  • He emailed the English teacher yesterday. So did I. – Il a envoyé un courriel au professeur d’anglais hier. Moi aussi.
  • I never wake up early, nor do I eat breakfast. – Je ne me réveille jamais tôt, et je ne prends jamais de petit déjeuner non plus.
  • I have never been to Moscow, neither has John. – Je ne suis jamais allé à Moscou, John non plus.

 

Le remplacement de if

On emploie également l’inversion dans le cas de subordonnées dans lesquelles if a été effacé. C’est souvent le cas pour exprimer la condition ou la possibilité.

  • Should you face any problem, don’t hesitate to get in touch with us! – En cas de problème, n’hésitez pas à nous contacter !
  • Had she listened more carefully, she wouldn’t have made this mistake! – Si elle avait mieux écouté, elle n’aurait pas fait cette erreur !

 

Le cas des dialogues

Dans l’incise des dialogues, l’anglais préfère naturellement conserver l’ordre canonique de la phrase. Pour autant, la phrase suivante reste grammaticalement correcte :

  • ‘I wish I had done it earlier’, said John. – « J’aurais dû le faire plus tôt », dit John.

Cependant, cette inversion n’est possible que si le sujet n’est pas un pronom. On ne pourra jamais avoir : ‘I wish I had done it earlier,’ said he. On sera obligé dans ce cas de revenir à une structure plus traditionnelle.

 

Voilà pour ces rappels de grammaire sur l’inversion ! Ne fais désormais plus la faute, et si tu souhaites progresser encore plus en anglais, n’hésite pas à regarder cet article pour découvrir toutes nos ressources pour préparer les concours en anglais !

Pierre Faury

Etudiant à HEC Paris