Comment mal commencer ses concours ? Comment mal commencer ses concours ?
Mardi 28 avril 2015. Premier jour des concours. C’était une épreuve de maths emlyon. J’étais cube, et j’étais assez confiant sur mes résultats à... Comment mal commencer ses concours ?

Mardi 28 avril 2015. Premier jour des concours. C’était une épreuve de maths emlyon. J’étais cube, et j’étais assez confiant sur mes résultats à venir. Par conséquent, la demi-heure d’avance… on oublie clairement.

Mon centre d’examen était le lycée Hoche, à Versailles. Étant interne au lycée La Bruyère, situé à 4/5 minutes à vélo et 15 minutes à pied, j’en profitais pour partir bien après tout le monde. Chill. Relax.

7h30, je finis de me brosser les dents, j’ai bien ma Pom’Pote dans mon sac, je remplis ma bouteille d’eau, j’enfile mon vélo et ça part. J’arrive vers 7h45, j’attache mon vélo. Une surveillante se presse pour m’indiquer la salle en courant. “Ne vous inquiétez pas, ça ne commence que dans un quart d’heure.”

S’il y a bien un truc que je déteste, c’est rester devant ma copie, à contempler l’horloge qui tourne jusqu’au début de l’épreuve. Je trouve cela totalement inutile et générateur de stress, moi qui n’en ait pas beaucoup de base.

7h52, j’arrive dans la salle sous le regard des surveillants médusés, qui me demandent s’ils doivent tout me réexpliquer. “Non merci, j’ai déjà passé les concours l’an passé ! :)”

Je fouille mon sac, et dans un mouvement de routine machinal répété en 2014, sors mes PomPotes (sinon, mon estomac déclare son festival à 10h), mon normographe pour souligner mes résultats, ma convocation, ma carte d’identité. Et ma trousse. Je retire tout ce qu’il y a dans mon sac… WTF, aucune trousse ! Et là, je regarde tout le monde dans la salle, ils sont tous concentrés dans leur bulle.

Bonjour, excusez-moi de vous déranger, mais est-ce que quelqu’un aurait un stylo à me prêter ?

 

Je sens les regards des candidats me dévisager. Je suis sûr qu’ils se disent “Alors lui, je suis sûr qu’il aura rien, déjà qu’il est arrivé en retard ce con.”

Finalement, un camarade de ma prépa me donne un stylo Bic noir avec lequel je rends 36 pages de maths bien sales, pleines de ratures, moi qui était habitué au Pilot effaçable. Pour la petite anecdote, j’ai beau avoir fini tout le sujet de maths emlyon 2015 (sauf deux questions), je n’ai eu “que” 19.

Lors de mes oraux, j’ai recroisé quelques personnes qui étaient dans la salle et qui étaient surprises de me voir admissible aux mêmes écoles qu’eux ! Par la suite, je suis toujours arrivé seulement 5 minutes avant le début de l’épreuve MAIS j’avais toujours un stylo de secours dans mon sac au cas où j’oubliais mes affaires. (Bon, j’avais aussi oublié mon taille-crayon pour la carto ESCP et j’ai taillé mon crayon à la barbare pendant l’épreuve haha)

 

Ce qu’il faut en tirer

Allez de cette petite mésaventure, quelques conseils à en tirer pour être au taquet demain :

  1. Sois préparé ! Même si tu ne supportes pas d’attendre très longtemps, assure-toi la veille au soir et le matin même d’avoir tout le nécessaire dans ton sac : pièce d’identité, convocation, trousse et de quoi manger et boire.
  2. Ne juge pas les personnes autour de toi qui ont un comportement qui ne semble pas routinier. Concentre-toi sur ce que tu as à faire : tu te bats pour toi.
  3. Déstresse : sans pousser jusqu’à l’oubli de trousse, tu as assez bien travaillé pour t’en sortir et te montrer sous ton meilleur jour. Stresser inutilement, avoir la boule au ventre… laisse ça aux autres !
  4. Kiffe : quoi qu’on en dise, on garde tous une fois en école un souvenir impérissable des concours. C’était une période où nous étions au pic de notre productivité intellectuelle et académique, donc profite ! Les Anges, Netflix et consorts partiront à la conquête de ton cerveau dans un peu plus de deux semaines.

Il est temps de montrer ce pour quoi tu as travaillé depuis deux ou trois ans, alors GO !

 

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *