Chaos, procès et pandémie : les news anglo-saxonnes de la quinzaine Chaos, procès et pandémie : les news anglo-saxonnes de la quinzaine
Encore une quinzaine résolument américaine ! Si tu te sens perdu face au flux d’informations, pas de panique, Major-Prépa s’occupe de tout. Voici les... Chaos, procès et pandémie : les news anglo-saxonnes de la quinzaine
Utilise les flèches ← → pour naviguer entre les éléments !

Encore une quinzaine résolument américaine ! Si tu te sens perdu face au flux d’informations, pas de panique, Major-Prépa s’occupe de tout. Voici les cinq faits majeurs de l’actualité anglo-saxonne, synthétisés pour toi.

Bonne lecture !

 

Trump and Biden rumble for domination

https://i0.wp.com/media2.s-nbcnews.com/i/newscms/2020_23/3375321/200602-trump-biden-al-1416_fb7d28b30f0cc3c46cae6e4b7811a13c.jpg?w=680&ssl=1

Aux États-Unis, le premier débat présidentiel a eu lieu dans la nuit du 31 septembre au 1er octobre. Il est le premier d’une série de trois débats, où Donald Trump, le président sortant, et Joe Biden, l’ancien vice-président de Barack Obama, s’affronteront.

De l’avis de l’ensemble des observateurs, ce débat est l’un des débats les plus violents de l’histoire du pays, se faisant qualifier de « shit-show » (festival de conneries), de « pure chaos » (chaos complet) et de « disastrous » (désastreux). En 90 minutes de débat, Donald Trump a interrompu son adversaire plus de 300 fois, forçant le modérateur à intervenir à de nombreuses reprises pour lui demander de le laisser finir.

Dans le capharnaüm ambiant, plusieurs sujets brûlants ont été abordés : la Covid, l’économie, la Cour Suprême, les violences raciales, l’historique politique des deux opposants et la légalité des élections.

Les premiers sondages semblent montrer que les deux opposants sortent perdants de ce débat. Donald Trump, en flattant son cœur électoral, n’a pas réduit son retard dans les sondages. Joe Biden, s’il conserve son avance, n’a pas réussi à exposer ses idées aux Américains.

Donald Trump a une fois de plus choqué l’opinion, en refusant de condamner explicitement le suprémacisme blanc, malgré des demandes répétées du modérateur. Joe Biden, devant le chaos provoqué par son adversaire, a préféré s’adresser directement à la caméra plutôt qu’au président pendant la majeure partie du débat.

Enfin, suite à la débâcle de ce « unpresidential debat », les modérateurs pourront désormais couper les micros des intervenants afin de leur faire respecter le format convenu.

Utilise les flèches ← → pour naviguer entre les éléments !

Arthur Bert

Je suis Étudiant à HEC Paris, promotion 2024. J'ai intégré après 3 ans de prépa ECS à Sainte-Marie Lyon. Je suis rédacteur en Anglais et en Culture Générale, et je suis administrateur du Discord Major Prépa.