La géopolitique (HGGMC) en prépa ECG : programme et objectifs La géopolitique (HGGMC) en prépa ECG : programme et objectifs
La géopolitique en prépa ECG (Histoire, Géographie et Géopolitique de Monde Contemporain pour être précis) est une matière autrefois réservée à la filière ECS... La géopolitique (HGGMC) en prépa ECG : programme et objectifs

La géopolitique en prépa ECG (Histoire, Géographie et Géopolitique de Monde Contemporain pour être précis) est une matière autrefois réservée à la filière ECS et désormais accessible à tous les étudiants de prépa ECG. Si tu intègres cette voie, tu devras ainsi choisir entre deux niveaux de mathématiques et soit l’économie, soit la géopolitique. Cet article te permettra d’en savoir plus sur la géopolitique ; n’hésite pas non plus à consulter celui sur l’ESH !

 

Qu’est-ce que la géopolitique en prépa ECG ?

Cette discipline s’inscrit dans la continuité du programme de la spécialité HGGSP du lycée, bien qu’il ne soit pas nécessaire de l’avoir suivie pour choisir de faire de la géopolitique en prépa ECG. Elle mêle ainsi plusieurs dimensions de géopolitique, d’histoire, de géographie, d’enjeux sociaux et culturelles, etc. dans un programme qui couvre l’ensemble des régions de la planète et porte la focale sur une période qui s’étend du début du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui.

 

Lire aussi : Quel parcours choisir en prépa ECG ?

 

Intérêt de la géopolitique en prépa ECG

Nous avons interrogé Frédéric Munier, Professeur de géopolitique en prépa ECG au Lycée Saint-Louis de Paris, sur l’intérêt de suivre cette discipline en CPGE économique et commerciale. Voici ci-dessous son témoignage.

 

Dans le sillage de la réforme des classes prépa EC, le programme d’histoire-géographie-géopolitique a été rénové. Bien entendu, son ambition reste la même : donner des clés de compréhension du monde contemporain pour permettre aux étudiants, futurs citoyens et acteurs économiques, d’agir demain avec conscience, prudence et créativité. 

L’histoire pense le temps, la géographie l’espace, la géopolitique la puissance. C’est pourquoi, en reliant ces trois disciplines, le programme permet d’aborder les grands enjeux du monde contemporain au travers d’une démarche progressive. Ainsi, la première année met l’accent sur l’histoire avec un vaste panorama géopolitique du monde depuis le début du XXe siècle et, en point d’orgue, une étude sur la période actuelle marquée par la mondialisation et ses défis. Sur cette base, la seconde année insiste sur les dimensions géographiques et géopolitiques des grands ensembles continentaux : l’ancien monde (l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe), le nouveau monde (les Amériques) et l’autre monde (l’Asie). 

Au chapitre des nouveautés, l’étude de la France est renforcée, comme le sont d’autres thématiques ; parmi elles, les mers, les ressources, le changement climatique. Par ailleurs, le caractère scientifique des contenus enseignés est réaffirmé avec l’introduction de chapitres visant à donner des cadres conceptuels ; en relations internationales et en macro-économie notamment. Enfin, et de façon plus générale, le passage de 6 à 7 heures hebdomadaires a permis de donner une dimension plus grande à l’économie. Ainsi, l’histoire-géographie-géopolitique tient-elle compte de l’économie tout comme l’économie-sociologie-histoire tient compte de l’histoire. Ces deux options, proposées en ECG sont, chacune, un moyen d’atteindre une compréhension générale du monde et de sa complexité. 

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa