Etats-Unis et Chine : puissance et rivalité Etats-Unis et Chine : puissance et rivalité
Mise en contexte Madeleine Albright, ancienne secrétaire d’État des États-Unis, déclarait que son pays était « la puissance incontournable ». Pourtant, une autre puissance semble être... Etats-Unis et Chine : puissance et rivalité

Mise en contexte

Madeleine Albright, ancienne secrétaire d’État des États-Unis, déclarait que son pays était « la puissance incontournable ». Pourtant, une autre puissance semble être venue contrarier cette hégémonie américaine ces dernières années : la Chine.
En effet, comme le montre la guerre commerciale qu’est en train de mettre en place D. Trump à l’encontre de l’Empire du milieu, la Chine et les États-Unis s’affrontent directement et indirectement sur de multiples terrains. S’il est probable qu’ils n’aient pas fondamentalement les mêmes objectifs ou qu’ils ne s’affrontent pas pour les mêmes raisons, leur rivalité a néanmoins une dimension planétaire.

Et c’est tout d’abord dû au fait que ce sont deux hyperpuissances.
Au niveau de leur capacité de coercition, qui couvre :
– L’économie (le dollar américain règne encore, et la Chine est le premier état créancier) ;
– Le commerce (ce sont les deux premières puissances commerciales) ;
– La guerre (ce sont les deux premiers budgets de défense).
Mais aussi au niveau de leur capacité à convaincre et à diffuser leur modèle. Les EU possèdent les universités les plus prestigieuses (MIT, Stanford…) et les firmes les plus influentes (Coca-Cola, Nike, McDonald’s…) ; tandis que la Chine cherche à s’imposer par l’organisation des Jeux Olympiques (2008 et 2022) ou par des firmes puissantes à l’influence croissante telles que Lenovo ou les BAXT*.
Par conséquent, la rivalité est multiple. Directe, avec la guerre commerciale affirmée de D. Trump envers la Chine. Mais aussi indirecte, avec la rivalité d’influence via les organisations régionales et internationales, ou bien la présence chinoise en Afrique.

 

La carte

 

Conclusion

Comme vous le savez très certainement si vous avez un peu regardé les annales (ou si vous avez cubé…), le sujet ESCP de géopolitique de l’année dernière portait sur la rivalité Chine/USA. Il est donc très peu probable qu’elle retombe cette année au concours. En revanche, les éléments présents sur cette carte (bases militaires, projet OBOR, FTN…) peuvent servir pour une multitude de sujets. De plus, la rivalité Chine/USA peut être abordée sur des thématiques telles que la gouvernance mondiale.

 

*Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi

Samuel Durand

20 ans, étudiant en première année à GEM après deux années de classe préparatoire ECS au lycée Camille Vernet de Valence.