Histoire américaine : les points clés de la guerre de Sécession (1861-1865) Histoire américaine : les points clés de la guerre de Sécession (1861-1865)
La guerre de Sécession (= The Civil War) est un conflit majeur de l’histoire américaine. Il catalyse la majorité des conflits identitaires et raciaux... Histoire américaine : les points clés de la guerre de Sécession (1861-1865)

La guerre de Sécession (= The Civil War) est un conflit majeur de l’histoire américaine. Il catalyse la majorité des conflits identitaires et raciaux qui ont lieu encore aujourd’hui, et il est essentiel d’en comprendre les enjeux afin de saisir la portée des symboles et de leurs significations.

 

Les causes de la Guerre de Sécession

  • Aux États-Unis, la différence de système économique entre les États du Nord (économie ouverte : open economy) et ceux du Sud (basé sur l’agriculture) a causé une rupture (a rift) entre les croyances du Nord et du Sud. En effet, alors que le Sud dépend principalement de l’esclavage (beaucoup de plantations perdurent grâce au travail des esclaves), le Nord voulait y mettre fin.
  • Lincoln est élu président le 6 novembre 1860. Il se place du côté de l’Union (le Nord) et croyait en la fin de l’esclavage. 
  • La Caroline du Sud crée avec d’autres États du Sud « the Confederate States of America » en février 1861.  
  • La guerre débute en avril 1861.
  • Au début de la guerre, on compte 11 Confederate States et 23 Union States.

 

Les batailles (the battles)

  • First Battle of Bull Run (juillet 1861) : le Nord avait une plus grande armée, les États du Sud sont dépassés en nombre (outnumbered), mais gagnent la bataille grâce aux conseils stratégiques de Thomas « Stonewall » Jackson.
  • La bataille la plus sanglante a lieu dans le Maryland en octobre 1862. Elle comptabilise 23 000 morts (23,000 lives were taken away). Ce carnage s’est terminé par une victoire de l’Union.
  • La bataille de Chancellorsville a eu lieu en Virginie et opposait le Major General Joseph Hooker’s Army of the Potomac et la General Robert E. Lee’s Confederate army of Northern Virginia
  • La bataille de Gettysburg a eu lieu en juillet 1863 et a été une bataille majeure qui a elle aussi donné lieu à une victoire de l’Union. Le 19 novembre, Lincoln rend hommage aux soldats qui ont perdu la vie dans son discours très célèbre, la « Gettysburg Address » (« all men are created equal »).

 

Conséquences et chiffres de cette période clé de l’histoire américaine

Le 1er janvier 1863, le président Lincoln publie (issued) la proclamation d’émancipation, déclare la liberté pour les ¾ du pays (quatre millions d’esclaves) et annonce que la priorité est de mettre fin à la guerre.

Le 9 avril 1865, les armées du Sud (Confederates), dirigées par le Général Lee se rendent à l’armée de l’Union, dirigée par le Général Grant, après la bataille d’Appomattox Court House, ce qui met fin à la guerre.

  • Soldats engagés : 

Union : plus de 2 100 000.

Confederate : plus de 1 000 000 .

  • Morts de 600 000 soldats (Civil War casualties: Union: over 350,000/Confederate: over 250,000).
  • Cinq jours après la reddition (surrender) de la Confédération, Lincoln est assassiné par un sympathisant de la Confédération, nommé John Wilkes Booth.
  • La guerre de Sécession a été le conflit le plus meurtrier de toute l’histoire américaine.

 

Quelques traces de la guerre de Sécession font partie du paysage américain encore aujourd’hui, et cela est sujet à controverse. En effet, plusieurs statues, notamment du général Lee, sont interprétées plutôt comme un symbole d’esclavage que comme un rappel à l’histoire ou un simple hommage. C’est ce qui a mené plusieurs groupes à demander que l’on retire (take down) ces statues, demande contestée par des groupes comme le KKK ou les néo-suprémacistes.

 

Merci à toi d’avoir lu cet article, en espérant qu’il t’aidera pour tes révisions et que tu sauras le mettre à profit, surtout dans les thèmes de l’actualité brûlante de ces dernières semaines

Retrouve toutes nos ressources pour préparer l’épreuve d’anglais ici !

Louise Pondevie

Etudiante à l'EDHEC, à l'issue de deux années de prépa ECS au Lycée Berthollet (Annecy)