La Dissertation Unique en philo et français La Dissertation Unique en philo et français
ATTENTION : la DU est loin d’être l’unique moyen d’avoir des bonnes notes, mais elle permet de se débarrasser rapidement de la philo tout... La Dissertation Unique en philo et français

ATTENTION : la DU est loin d’être l’unique moyen d’avoir des bonnes notes, mais elle permet de se débarrasser rapidement de la philo tout en étant à peu près sûr de remplir les exigences du jury. Il faut être un peu malin, et savoir éviter la récitation pure et dure lors des écrits et DS, ce qui pourrait vous coûter la moyenne si vous le faites mal. Enfin, elle demande un peu de motivation et de courage car vous allez à contre courant de ce que les profs vous demandent ! Mais relax : une telle entreprise est récompensée si vous savez vous y prendre ;). À vous de voir, vous avez toutes les cartes en mains !

 

Découvre tout sur cette astuce qui paie à condition de ne pas la prendre à la légère. Un exemple à trouver ici sur le thème de 2016 : Dissertation-Unique.Nature.

 

La Dissertation unique en philo, c’est quoi ?

C’est une dissertation que tu peux rédiger dès la publication du thème de deuxième année. Elle vise à définir le sujet en trois parties (ou deux, mais trois c’est mieux) présentées sous la forme d’une dissertation classique mais répondant à la question suivante: « Qu’est ce que (le sujet) ? ». Bien évidemment, il est impossible de répondre à tous les sujets possibles avec cette unique dissertation et notre maître-mot sera donc : ADAPTATION. En effet, à travers tout un travail de recherches et de réflexion organisé et ciblé, tu devras être à même d’adapter ta dissertation fraîchement apprise par cœur à tous les sujets. Hélas, personne n’échappe au travail de recherche une fois le sujet découvert. Impossible donc de sortir au bout d’une heure et demie. Ce serait trop facile. En revanche, le tout nouveau paradigme que tu auras adopté t’inspirera lors de la recherche des pistes et réflexions que tu adapteras à votre dissertation !

 

Pourquoi la faire ?

1 – Parce qu’en échange d’un peu de travail pendant les vacances d’été ou en début d’année, tu serez débarrassé de la philo pendant toute ta deuxième ou troisième année, à l’exception de tes révisions et de tes relectures avant DS et concours. Bien entendu, rien ne t’empêche de la peaufiner progressivement avec les cours et références de vos professeurs. Tu peux même leur en parler, mais attention aux professeurs puristes qui te verraient d’un mauvais oeil !

2 – Parce qu’à l’approche des écrits, tu serez plus serein comparé à d’autres qui auront mis la philo de côté pendant leurs deux ans !
3 – Parce que (beaucoup) moins de temps consacré à la philo, c’est plus de temps pour les maths, l’HGG et l’ESH. Et ça, c’est cool !

4 – Parce qu’elle n’est pas réservée à une élite philosophique !

 

La rédaction: comment grappiller un maximum de points en un minimum de temps

L’avantage de s’engager très tôt est que tu auras le temps. Le temps pour trouver les références qui te plaisent (méga important). Le temps pour les travailler. Le temps pour prendre du recul sur votre DU. Premièrement, sois sûr d’avoir les connaissances, avec un unique livre sur le sujet. Dans notre cas, les Leçons Philosophiques de F.Laupies paraissent tout indiquées. Lis le bouquin autant de fois que nécessaire, prends des notes, et commence la seconde phase une fois que vous avez une idée du plan de la dissert’. Deuxièmement, travaille les références qui te plaisent de ta bibliothèque. À l’inverse des professeurs qui te demandent de connaître comme ta poche une masse pléthorique de connaissances abstraites, cible des références intéressantes de tous les horizons (littérature, musique, philosophie …) que tu auras déjà analysées dans tous les sens. En ce qui concerne la philo, il n’est pas inutile de connaitre les quelques incontournables du sujet, mais prends-en une petite poignée (deux, trois, …) et incorpore-les dans ta dissertation avec une analyse poussée qui peut très bien ne pas être la vôtre (cf. Laupies). !

Tout ceci devrait tenir en 50 heures et 4 pages tapées à l’ordinateur (gare aux longueurs !). En bref, sois originaux dans le choix de tes références, cela éveillera l’attention du correcteur et ne pourra pas te desservir !

 

Devant la copie : faire croire !

Comme dit précédemment, tu n’échapperas pas à la phase de recherche au début des quatre heures. Mais ta DU t’inspirera et ce temps de recherche n’en sera que réduit (30 min. normalement), et il te sera beaucoup plus facile d’agencer le brouillon avec un tel travail prémâché. Une fois le brouillon fini, tu dois faire croire que tu as véritablement réfléchi aux termes du sujet et à leurs conséquences, et que tu ne récites pas votre cours … Alors que c’est ce que tu fais précisément ! Répéte les mots du sujet, analyse-les avec les références philosophiques, progresse dans ta réflexion avec ces dernières, etc …!

 

Appréciation personnelle

Pour ma part, j’ai appliqué les conseils précédents et je m’en tire avec 9 à l’ESSEC, 16 à l’EM et 17 à HEC. Si ma moyenne est correcte sans plus, l’incroyable temps gagné après avoir fini cette dissertation m’a permis de me concentrer sur des matières moins aléatoires et d’aller aux trois épreuves en mode décontracté. Si je devais le refaire, je n’hésiterais pas.

Nicolas Berrou

Étudiant à HEC Paris Ancien préparationnaire au Lycée Saint-Vincent de la Providence à Rennes.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *