Éloge de l’histoire économique en prépa Éloge de l’histoire économique en prépa
Largement délaissée par les préparationnaires, et préférée aux références plus théorique, l’histoire économique est pourtant indispensable pour réussir une copie d’ESHMC. Dans le programme... Éloge de l’histoire économique en prépa

Largement délaissée par les préparationnaires, et préférée aux références plus théorique, l’histoire économique est pourtant indispensable pour réussir une copie d’ESHMC.

Dans le programme officiel des prépas, l’histoire économique fait partie d’un des trois grands pôles de l’Économie Sociologie Histoire du Monde Contemporain (ESHMC), il est même évoqué que : « L’étude des analyses théoriques et des fondements méthodologiques de l’économie et de la sociologie ne doit pas faire perdre de vue la dimension historique. Il s’agira, dans une perspective dynamique, d’expliquer les faits économiques et sociaux par l’analyse ou d’éclairer l’analyse par les faits. » Ainsi, l’histoire économique est essentielle pour illustrer les propos théoriques ou même les contredire. 

 

Pourquoi travailler l’histoire économique ? 

Depuis 2000, 62% des sujets d’HEC ont une référence explicite à l’histoire économique. En 2017, où le sujet était « L’entreprise (depuis le XIXe siècle) peut-elle se passer de l’entrepreneur ? », le rapport du jury stipule : « La référence à l’histoire, « depuis le XIXe siècle » impose de situer le sujet dans une dimension temporelle longue. Les plans chronologiques étaient les bienvenus à condition que les candidats repèrent des périodes de l’histoire économique ». Les candidats ne peuvent ainsi pas se passer de l’histoire économique pour construire leur copie, au risque de se faire lourdement pénaliser. 

De la même manière aux oraux d’HEC : un des deux jurys a une profession d’historien, vous serez donc amenés, si le sujet n’évoque pas directement l’histoire économique à le séduire en lui apportant des éléments historiques, voire à avoir une connaissance précise des faits économiques pour répondre à ses questions très précises lors de l’entretien.

Toutefois, cet amour pour l’histoire économique n’est pas seulement le fait de la 1ère école de commerce du monde, puisque Écricome est également friand de ces perspectives : depuis 2009, 10 sujets amènent directement le candidat à s’interroger sur la dimension historique au travers des termes du sujet tels que « à la lumière de l’histoire », « depuis les années 80 », « depuis 1945 », etc.   

 

Comment travailler l’histoire économique ? 

Certaines parties du programme seront directement en lien avec l’histoire économique et feront office de référence indispensable, comme les sujets sur les crises économiques, monétaires et financières, les périodes d’inflation ou de déflation. D’autres éléments historiques viendront au contraire étayer, soutenir ou contredire une théorie économique. Jongler entre ces deux façons d’appréhender l’économie est très apprécié par le correcteur, vous serez beaucoup plus amenés à évoquer cela quand vous vous intéresserez au rôle de l’État et de son action via ses politiques budgétaires, monétaires ou sociales, mais aussi pour des sujets sur le développement ou la croissance. 

 

1- Lire !

Bibliographie incontournable pour tes années de prépa : 

Voilà une liste d’ouvrages parfaite pour satisfaire ta soif d’histoire économique. Ils sont tous top, et t’apportent une dimension linéaire des faits économiques. Tu pourras beaucoup mieux comprendre les événements historiques grâce à leurs enchaînements. 

Croissance et développement : 

  • Histoire économique de la France depuis le XVIIIème, JC ASSELAIN
  • La Révolution Industrielle, P. VERLEY

Commerce international : 

  • Le Tiers-Monde dans l’impasse, P. BAIROCH
  • Mythes et Paradoxes de l’Histoire économique, P. BAIROCH

SMI / SFI : 

  • Un privilège exorbitant : le déclin du $, l’avenir du SMI, EICHENGREEN 
  • Guerre et paix entre les monnaies, J. MISTRAL

Crises & krachs : 

  • La Grande Crise mondiale (1929-1939), KINDLEBERGER
  • La crise économique de 1929 : anatomie d’une crise financière, GALBRAITH
  • Pourquoi les crises économiques reviennent toujours, KRUGMAN

Divers : 

  • 8 Leçons d’Histoire économique, JM DANIEL
  • Petite Histoire des Faits Économiques, J BRASSEUL
  • La Grande Transformation, POLANYI

 

2- Mémoriser

N’hésite pas à ficher chacun des livres que tu as lus. À chaque idée, associe une donnée chiffrée qui vient l’illustrer. N’hésite pas à prendre un logiciel de quizz question / réponse (comme Quizlet par exemple) dans lequel tu inscris les données chiffrées importantes et les dates à retenir. 

Sois également imbattable dans l’enchaînement des événements historiques (causes et conséquences), et pour cela des schémas pour t’aider à mémoriser te seront sans doute utiles !

 

3- Rédiger 

Dans tous les cas, l’histoire économique doit être travaillée de manière très rigoureuse. Il s’agit pour le candidat de faire un très gros travail de mémorisation : à chaque donnée chiffrée tu devras connaître la date associée et l’auteur (et l’ouvrage si possible) ou l’institution qui a fourni cette donnée. 

Ex : À la fin XVIIIè siècle, à l’aube de la révolution industrielle, le système agraire français était particulièrement inégalitaire et peu productif. En effet, selon Soboul dans Problèmes paysans, 80% de la population arrive à peine à se nourrir et nourrit 20% de privilégiés. 

Tu ne peux donc pas lâcher un chiffre tout seul dans ta copie, il doit absolument illustrer ton propos historique.

 

Bref, j’espère t’avoir convaincu de bien bosser l’histoire économique pour ces deux prochaines années de prépa ! 

Calliste de Vauplane Rédacteur ESH

Étudiant à l'ESCP après deux années de prépa à Franklin (ECE)