Rapport de jury – Géopolitique GEM 2020 Rapport de jury – Géopolitique GEM 2020
Tu peux trouver le sujet ici : Géopolitique GEM 2020 – Sujet Et l’analyse là : Géopolitique GEM 2020 – Analyse du sujet   Le rapport... Rapport de jury – Géopolitique GEM 2020

Tu peux trouver le sujet ici : Géopolitique GEM 2020 – Sujet

Et l’analyse là : Géopolitique GEM 2020 – Analyse du sujet

 

Le rapport de jury de l’épreuve de géopolitique GEM 2020

Le sujet

La Chine est-elle un colosse aux pieds d’argile ? (question suivie de 7 pages de texte et de documents)

 

Attentes du jury

L’originalité de l’épreuve tient à l’ensemble des clefs de lecture du sujet fournies aux candidats. Ne pas s’en servir exposait donc à une note sanction.

Le jeu de pistes (formulation de la question, pistes de réflexion suggérées, documents) devait ici inviter les candidats à se placer subjectivement du point de vue des dirigeants chinois au sein de la région asiatique.

Il ne suffisait donc pas de comparer la puissance militaire de la Chine aux USA (encore moins de se contenter de seules données économiques) pour se demander si ce pays avait objectivement les moyens de ses ambitions ou non (du type « certes, quoique, un jour peut- être »).

Les copies ne faisant aucune référence à ces pistes (donc aux documents et en particulier aux deux textes) même très bien rédigées et documentées ne pouvait pas obtenir plus de 13/20.

Les copies trop courtes, déficientes du point de vue de la syntaxe et de l’orthographe, raturées n’allaient pas au-delà de 8/20.

Les copies intéressantes mais souffrant de déficits (sur l’usage de la documentation, sur les citations, sur des faits erronés ou approximatifs) ou trop banales se situaient aux alentours de la moyenne.

 

Remarques de correction

Beaucoup de copies ont traité le sujet comme une question de cours (« la Chine, forces et faiblesses »), répétant les mêmes citations et se référant aux mêmes sources (Aron, Sur, Allison, Gomart), donnant les mêmes exemples (Covid, guerre commerciale US/Chine), grands moments de l’histoire chinoise (Ming, siècle de la honte, guerre de l’opium, Mao, Den, Xi).

En dépit de consignes très claires et répétées, un quart seulement a su utiliser les documents. Or, sans lire les extraits des textes joints on était facilement hors sujet.

Les très bonnes copies se sont appuyées intelligemment sur les documents. Elles ont opté pour un raisonnement original, bien structuré (avec plan annoncé, en 3 ou moins souvent en 2 parties, une bonne surprise) et surtout ont vu le problème sous l’angle des représentations et non pas seulement des rapports de force matériels.

Les autres copies ont été en majorité bien ou assez bien faites par des étudiants et étudiantes ayant bien ou assez bien préparé le concours (mais pas forcément cette épreuve- ci), mais ayant ignoré les documents comme si le sujet avait été réduit à la question posée.

Il y a enfin un petit lot de copies indigentes à tout point de vue, qu’on ne s’attendait pas à lire à ce niveau.

 

Conseils aux futurs candidats

→ Prendre le temps :

–  de lire complètement toutes les pages du sujet

–  de corriger les coquilles de sa copie.

→ Se servir de la plupart des documents sinon tous, en tout cas des textes : chaque pièce du dossier y figure pour orienter la réponse à la question.

→ Ne pas se contenter de donner des noms d’auteurs et des titres d’ouvrages (souvent trop nombreux), ne les citer que si cela vient vraiment à l’appui de la démonstration.

→ Formaliser clairement les sous-parties

 

Plans type

Plans adoptés par les meilleures copies (c’est toujours la 3ème partie qui est la plus révélatrice) :

1er type de plan :

1ère partie : structurer un nouvel ordre mondial autour du modèle chinois

2ème partie : des déséquilibres internes et externes menacent les fondations de ce modèle

3ème partie : le modèle chinois et le modèle occidental peuvent-ils coexister ?

 

2ème type de plan :

1ère partie : atouts incontestables

2ème partie : leur usage est affecté par la compétition mondiale et les déséquilibres internes

3ème partie : pour résoudre cette contradiction, repenser le modèle de la puissance

 

3ème type de plan :

1ère partie : la montée en puissance de la Chine est impressionnante

2ème partie : mais elle a de nombreuses faiblesses internes et externes

3ème partie : la cause de ses difficultés est à chercher du côté des représentations qu’on se fait de la puissance chinoise plutôt que du côté de ses capacités matérielles réelles

 

4ème type de plan

1ère partie : colosse incontestable

2ème partie : blocages réels

3ème partie : prise de conscience par les Chinois de leur fragilité et recherche des moyens d’y remédier. Déclin relatif à la japonaise

Nicolas Doan

.