Bien gérer son temps en Management-gestion HEC Bien gérer son temps en Management-gestion HEC
Le format de l’épreuve Ces dernières années, le cas pratique se compose de 3 dossiers. Généralement, le premier dossier consiste à définir le cadre... Bien gérer son temps en Management-gestion HEC

Le format de l’épreuve

Ces dernières années, le cas pratique se compose de 3 dossiers. Généralement, le premier dossier consiste à définir le cadre dans lequel évolue l’entreprise et à étudier les choix stratégiques (et leurs pertinences) réalisés par cette dernière. Le deuxième dossier, quant à lui, permet d’aborder un ou plusieurs aspects des niveaux de performance : système d’information, ressources humaines, marketing… Enfin, le troisième dossier est le plus souvent centré sur la gestion et permet de faire des liens avec les questions des dossiers 2 et 3. Il consiste souvent à étudier ou à réaliser un bilan fonctionnel, à étudier un compte de résultat, à calculer des flux nets de trésorerie, à calculer des indicateurs, des ratios…

Une chose est certaine et cela, peu importe le nombre de dossier, il est assez complexe de finir l’épreuve en 4H si on n’a pas un plan de marche bien précis. Justement, en observant les rapports de jury, on se rend compte que la gestion du temps est souvent le point faible des candidats. Or, l’étude de cas sert notamment à évaluer cette compétence : « Nous souhaitons attirer l’attention des candidats sur l’intérêt de déployer une véritable gestion du temps en fonction de leurs compétences personnelles et des thématiques abordées, tout particulièrement s’agissant des questions calculatoires » (rapport de jury 2017). Par exemple, en 2018, le dernier dossier de gestion comptait pour 45% de la note globale. Or, de nombreux candidats (presque 50%) ont bâclé ce dossier voire ne l’ont pas terminé.

 

Les conseils pour finir le sujet sans le bâcler

Voici quelques astuces pour gagner du temps lors de l’épreuve, ce dernier étant ce qui risque le plus de vous faire défaut :

  • Lire les annexes en diagonale et détecter celles qui sont peu utiles (il faut, par contre, toujours bien lire les annexes théoriques à réutiliser impérativement dans les questions). Par exemple, le sujet BCE de 2018 proposait une annexe théorique sur l’avantage concurrentiel. Il fallait alors évidemment réutiliser cette dernière dans le dossier 1 sur la question portant sur les sources de l’avantage concurrentiel. Même si vous avez d’autres théories, il ne faut pas les utiliser (tout du moins pas en priorité) car il faut démontrer au correcteur que vous êtes capable en un temps limité de lire et d’assimiler un raisonnement théorique.
  • Ne pas s’attarder sur les questions peu valorisantes (prendre son temps sur les dernières questions de chaque dossier qui sont en général les questions les plus intéressantes). De même, si vous n’avez pas d’idée précise sur la réponse à apporter, rien ne sert de remplir une page pour ne rien dire. Dans ce cas, mieux vaut privilégier une réponse synthétique d’une quinzaine de lignes ce qui vous permettra de gagner du temps pour développer sur des questions qui vous parlent plus.
  • Prendre plus de temps sur le dossier 1 que sur le dossier 2 car un dossier 1 raté ne vous permettra pas de faire des liens pertinents par la suite. Le dossier 1 est primordial pour 2 raisons : premièrement, il donne d’emblée une idée de votre niveau au correcteur. Ensuite, il permet de mettre en avant les caractéristiques propres du marché et de l’entreprise ce qui conditionne la suite de votre travail.
  • Faire des calculs rapides (vous n’êtes pas noté sur le calcul en lui même mais sur l’analyse que vous en faites). Un calcul faux vous fera perdre moins de points qu’une mauvaise voire une absence d’analyse. Evidemment, les bons calculs sont valorisés mais quitte à choisir, mieux vaut faire un calcul faux et une analyse cohérente avec votre résultat que de trouver le bon résultat sans pouvoir l’exploiter. Dans le pire des cas, vous pouvez même ignorer un calcul en expliquant à votre correcteur ce que vous auriez conclu en fonction de tel ou tel montant. (Un élève à obtenu récemment 19/20 en sautant les questions longues calculatoires et en analysant un hypothétique résultat)
  • A chaque question, commencer tout de suite par définir les termes importants avant de réfléchir à un éventuel plan pour chacune des réponses. Premièrement, vous pouvez ainsi gagner du temps. Deuxièmement, vous pouvez en rédigeant les définitions commencer à réfléchir sur les éléments de réponse que vous souhaitez apporter.

 

Comment optimiser les 4H ?

Pour finir, voici un exemple de répartition du temps dont vous pouvez vous inspirer pour vous assurer de traiter correctement l’ensemble des dossiers :

  • 5 minutes pour lire l’ensemble du sujet (toutes les questions). Regardez bien les thèmes des dossiers 2 et 3 pour énoncer des idées en rapport avec ces thèmes dès le dossier 1 afin, par la suite, de pouvoir relier celui-ci avec les questions abordées dans les deux autres dossiers.
  • 5 minutes pour lire la première page introductive (historique de l’entreprise). C’est la partie des annexes la plus importante !
  • 15 minutes pour lire les annexes du dossier 1 (il y a une indication sur la page des questions mentionnant quelles sont les annexes du dossier 1).
  • 1H15 pour traiter les questions du dossier 1.
  • 1h15 pour le dossier 2 (en comptant la lecture des annexes généralement nécessaires pour répondre à chaque question).
  • 1H pour le dossier 3 (en comptant également la lecture des annexes).
  • 5 minutes pour faire une conclusion globale de votre travail.

 

 

 

Pierre-Olivier Denis

Etudiant à HEC Paris

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *