Derniers conseils pour réussir l’épreuve de Mana-Gestion HEC 2018 Derniers conseils pour réussir l’épreuve de Mana-Gestion HEC 2018
Afin de préparer au mieux les épreuves, Major-Prépa te propose une fiche te permettant d’apprivoiser au mieux l’épreuve de mana-gestion HEC 2018. Y figurent... Derniers conseils pour réussir l’épreuve de Mana-Gestion HEC 2018

Afin de préparer au mieux les épreuves, Major-Prépa te propose une fiche te permettant d’apprivoiser au mieux l’épreuve de mana-gestion HEC 2018. Y figurent les sujets des dernières années, un condensé de ce que disent les rapports de jury ainsi que des conseils pour cartonner le jour J ! Bon courage !

 

Sujets de Mana-Gestion HEC des dernières années 

2017 : PCN (stratégie, marketing et analyse financière)

2016 :  COSMET2BIO (stratégie, marketing et analyse financière)

2015 : AGRICONSEIL (stratégie, ressources humaines, SI et analyse financière)

2014 : GRAND OUEST (stratégie, analyse financière et calcul de coûts)

2013 : FID’ELEC (stratégie, analyse financière, marketing et investissements)

2012 : GALVINEC (stratégie, analyse financière, ressources humaines et marketing)

2011 : FRAISERVI (stratégie, marketing, ressources humaines et analyse financière)

 

Ce que disent les rapports de jury :

« Les correcteurs cherchent à apprécier :

  • la capacité à bien appréhender le contexte et à hiérarchiser l’information ;
  • la rigueur de la démarche dans le traitement des questions et dans l’utilisation des méthodes et techniques de gestion ;
  • la clarté  dans la justification des résultats présentés et des indicateurs proposés ;
  • le recours pertinent, sans étalage excessif ou hors contexte, aux auteurs et aux grandes théories du management en rapport avec le questionnement de la situation étudiée ;
  • la pertinence et le réalisme, par rapport au contexte, des solutions préconisées ;
  • les efforts de structuration et de présentation des réponses ;
  • les qualités rédactionnelles et de présentation générale du travail. » (2017)

 

« Les très bonnes copies ont su gérer et aborder l’ensemble des dossiers grâce à une bonne maîtrise du temps lors de l’épreuve. Aucun dossier n’a été négligé. Un certain temps semble avoir été consacré aux calculs demandés et ces calculs sont justifiés. Les termes clés sont définis. Les documents sont utilisés et non paraphrasés. » (2015)

« Les mauvaises copies se caractérisent par certaines défaillances. Le sujet a été traité de manière partielle. Les parties calculatoires ne sont parfois pas abordées. Souvent les termes ne sont pas définis, les annexes sont paraphrasées et certains développements sont hors sujet. » (2015)

« Une étude de cas n’est pas une suite d’exercices, mais bien un ensemble cohérent structuré en dossiers certes indépendants, mais dont l’analyse sera enrichie par une compréhension du contexte et notamment du premier dossier. » (2015)

« En termes de forme, certains candidats utilisent des abréviations non acceptables. Quant à la présentation sous forme de tableau, elle peut être intéressante mais il ne faut pas en abuser et cela ne dispense pas les candidats de rédiger. » (2015)

 

On révisera

  • La stratégie : Les classiques ne doivent pas poser de problème (diagnostic externe et interne, avantage concurrentiel, facteurs clés de succès, stratégie globale et de domaine).
  • Les calculs basiques : EBE, CAF, FRNG, BFR, Trésorerie nette, taux de rentabilité financière et économique, seuil de rentabilité, marge sur coût variable.
  • Les concepts clés en mercatique et GRH : GPEC, recrutement, la motivation, la masse salariale, les 4P, le marché.

 

Conseils pour cartonner le jour J 

  • Définir les termes clés.
  • Soigner la présentation : Tableaux, aération, propreté, lisibilité et pas de fautes d’orthographe.
  • Gérer son temps : consacrer entre 1h45 minimum et 2h20 grand maximum à la partie 1 pour traiter tous les dossiers.
  • Faire des liens entre le dossier 1 et les autres : une étude de cas est un ensemble cohérent.

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *