Eco Droit ESSEC 2015 – Sujet Eco Droit ESSEC 2015 – Sujet

Cette épreuve d’eco droit a été conçue par l’ESSEC et dure 4h. Elle est structurée en une partie « Economie » composée de deux parties : la note de synthèse et la réflexion argumentée et d’une partie « Droit », elle aussi composée de deux parties : la mise en situation juridique et la veille juridique.

Plusieurs écoles de la BCE utilisent cette épreuve afin d’élaborer le classement de la filière ECT : Audencia BS, EDHEC BS, emlyon bs, ESCP Europe, ESSEC BS, Grenoble EM, HEC Paris, IMT, Montpellier BS, SKEMA BS et Toulouse BS.

 

En économie : note de synthèse et réflexion argumentée

La note de synthèse portait sur le phénomène des « NEET » (Not in Employmenannt, Education or Training) en France. Pour la réaliser, les candidats devaient s’appuyer sur 5 documents.

Le premier document et extrait de « L’éloignement durable du marché du travail » par le Conseil d’orientation pour l’emploi. Il développe le cas des personnes qui ne sont jamais entrés dans le monde du travail. Le deuxième document publié par la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de travail, donne des axes pour permettre aux NEET de sortir de cette situation. Le troisième document développe la solution de l’extension du RSA. Il s’agit d’un extrait de « L’emploi des jeunes peu qualifiés en France » par les notes du Conseil d’analyse économique. Le document 4 est un graphique représentant la part des NEET parmi les 15-29 ans, en moyenne entre 2002 et 2010, dans 17 pays, ainsi que leur diplôme le plus haut. Enfin, le dernier document est également un graphique. Celui-ci présente le taux d’emploi des 15-29 ans et des 30-54 ans dans différents pays développés.

Le sujet d’économie se terminait par une réflexion argumentée autour de la question : « La France est-elle condamnée à avoir durablement un taux de chômage élevé ? ».

 

En droit : Mise en situation juridique et veille juridique

Dans un deuxième temps, le sujet de droit commençait par une mise en situation juridique composée de 3 questions. La situation juridique concernait la société Kelsen, spécialisée dans la fabrication de produits alimentaires surgelés.

La première question porte sur les effets de droit suite manquement à des obligations contractuelles. La deuxième question porte sur les conditions de validité afin de breveter une invention réalisée par deux employés. Enfin, la dernière question porte sur les conditions de validité et les effets de droit d’une action collective.

Enfin, le sujet de droit se termine sur un court développement portant sur le thème de veille juridique. Le thème 2015 était « Droit et pouvoir ». Le candidat se devait de répondre à la question suivante : « Quelles sont les limites aux pouvoirs de l’employeur dans la rupture du contrat de travail ? ».

Accéder au sujet d’éco droit 2015

Accéder au rapport de jury d’eco droit 2015

Retour à la liste des sujets d’eco droit