Des livres et des films à connaître en espagnol Des livres et des films à connaître en espagnol
Voici une petite sélection de films et de livres pour tes prochaines vacances ! C’est toujours utile d’avoir des références dont on peut parler... Des livres et des films à connaître en espagnol

Voici une petite sélection de films et de livres pour tes prochaines vacances ! C’est toujours utile d’avoir des références dont on peut parler en entretien pendant les colles ! En plus de ça, tu apprendras de nombreuses choses et c’est l’occasion d’écouter ou de lire en espagnol d’une autre manière 🙂

 

Amusant : Sin noticias de Gurb, Eduardo Mendoza

 Quésaco ?

Deux extraterrestres, venus sur terre pour nous étudier de près, tiennent leur journal de bord. Pour passer inaperçus, Gurb et son chef ont pris une apparence humaine. Mais Gurb disparaît. Une suite d’aventures pour un résultat à mourir de rire. Parfait pour faire un point estival sur les inepties de notre monde moderne.

Pourquoi le lire ?

Parce que ce livre dépeint d’un regard extérieur notre société moderne entre consommation de masse, habitudes alimentaires et relations humaines, et dresse un portait réaliste de la Barcelone préolympique : travaux, pollution…

Ce livre est rempli de références à la société espagnole, à des personnalités historiques ou actuelles du pays, ou encore à des affaires qui ont fait scandale, et en plus il se lit très facilement !

Eduardo Mendoza est un écrivain talentueux qui a reçu le prix Cervantes en 2016.

 

Touchant : Primavera con una esquina rota, Mario Benedetti

Quésaco ?

Ce roman est un témoignage douloureux des traumatismes que les évènements politiques peuvent causer dans les relations humaines. Mario Benedetti raconte à travers son expérience personnelle la dictature en Uruguay et l’exil. Il transmet au lecteur un message d’espoir : le printemps vient toujours sauver un hiver, même s’il paraissait interminable.

Pourquoi le lire ?

Pour sa forme particulière.

C’est un livre facile à lire, qui délivre des témoignages touchants de la vie sous une dictature, on s’imprègne des différents points de vue, dont celui d’une petite fille qui a un père emprisonné, c’est ce qui en fait un récit très touchant.

 

Fantastique : La sombra del viento, Carlos Ruiz Zafon

Quésaco ?

Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile et la haine rôde toujours. Un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le cimetière des Livres Oubliés. L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets enterrés dans l’âme de la ville : l’Ombre du Vent.

Pourquoi le lire ? 

Entre suspens, histoire et amour, ce livre est devenu un best-seller et a été traduit dans plus de 36 langues. Ce roman nous transporte, nous fait voyager et nous fait découvrir un peu plus l’Espagne après la guerre. Ce récit, à la fois historique et fantastique, et son intrigue vous plairont sans aucun doute.

 

Révoltant : Te doy mis ojos, Iciar Bollain

Quésaco ?

Le film raconte l’histoire de Pilar et Antonio, un couple qui vit dans une banlieue résidentielle de Tolède. Pourtant, Pilar vit un enfer au quotidien : elle est victime de violences conjugales. Elle fuit son domicile en pleine nuit en emmenant avec elle son fils de huit ans. Elle se réfugie chez sa sœur, Ana, une restauratrice d’art qui vit dans le centre historique de Tolède. Elle essaie de refaire sa vie en tenant la caisse des visites touristiques d’une église. Son mari, Antonio, veut la reconquérir. Il lui promet de changer et pour ce faire, recherche de l’aide auprès d’un psychologue.

 

Pourquoi le voir ?

Un très beau film d’Iciar Bollain qui aborde le sujet sensible des violences conjugales et qui a été récompensé en 2004 par de nombreux prix Goya.

 

Classique : La lengua de las mariposas, José Luis Cuerda

Quésaco ?

Cette comédie dramatique se déroule en 1936 dans un village de Galice, dans les mois qui précèdent la guerre civile espagnole, et raconte la relation entre un élève, Moncho, et son professeur, Don Gregorio.

Pourquoi le voir ?

Ce film allie à merveille humour, tendresse, innocence et scènes dramatiques.

 

 

Aventure : Diarios de motocicleta, Walter Salles

Quésaco ?

Le film raconte le long voyage, en 1952, à travers l’Amérique du Sud, d’Ernesto Che Guevara et de son ami Alberto Granado, alors jeunes médecins idéalistes de 23 et 29 ans.

Pourquoi le voir ? 

Entre fiction et documentaire, ce film nous offre de magnifiques prises de vue à travers l’Amérique du Sud, et joue entre humour, aventure et références politiques.

 

 

Biographique : El Greco, Yannis Smaragdis

Quésaco ?

Ce film biographique raconte l’histoire de Domínikos Theotokópoulos, plus connu sous le nom d’El Greco, peintre extrêmement célèbre en Espagne.

Pourquoi le voir ?

Pour en connaître davantage sur ce célèbre peintre et son histoire étonnante !

Marion Mouchet

Etudiante à Toulouse Business School après 2 ans d'ECS au Lycée Berthollet à Annecy